+ de 700 vidéos sur le CCNA
  • N°1 de la certification Cisco Francophone
  • + de 8000 abonnés
  • + de 400 000 vidéos vues

Couche d’Accès, Distribution et Core

Accès Distribution Core: Dans un LAN, il existe trois types de couches:

  • |La Couche d’accès, qui fournit des points d’extrémité. C’est ici que les utilisateurs ont un accès direct au réseau.
  • |Il y’a la Couche de distribution qui regroupe la couche d’accès et fournit en plus une connectivité aux services
  • |Et la Couche Core, qui donne une connectivité pour les couches de distribution. Très utile dans des environnements LAN de grande taille

Une entreprise peut très bien fonctionner qu’avec deux couches ou avec les 3 !

Par exemple, un site qui occupe un seul bâtiment n’aura besoin que des couches d’accès et de distribution, alors qu’une entreprise de plusieurs bâtiments aura probablement besoin des trois couches.

|La couche d’accès, c’est pour les périphériques de terminaison ou d’extrémité, qui sont connectés au réseau. 

Elle fournit une connectivité filaire et sans fil, et contient aussi des fonctionnalités et services qui garantissent la sécurité et le bon fonctionnement du réseau.

|La couche d’accès donne une connectivité avec une très grande bande passante, afin de pouvoir prendre en charge un pique de Traffic quand les utilisateurs effectuent plusieurs tâches sur le réseau. Ça peut être par exemple, un envoi de mail avec de grosses pièces jointes ou bien l’ouverture d’un fichier sur un serveur distant .

|Lors de la conception de la couche d’accès, il faut s’assurer que le réseau soit disponible pour tous les utilisateurs qui en ont besoin.

C’est le point de connexion entre le réseau et les clients.

Elle doit aider à protéger le réseau des erreurs humaines, ou bien d’attaques malveillantes. 

C’est-à-dire qu’il faut veiller à ce que les utilisateurs aient accès qu’aux services autorisés et les empêchent, par exemple de se faire passer pour un autre équipement sur le réseau.

|La couche d’accès fournit un ensemble de services réseau qui prennent en charge différentes technologies, comme la voix sur IP ou la vidéo. 

Elle doit leur fournir, un accès dédié, pour que le trafic ne soit pas perturbé par d’autres périphériques. 

C’est aussi la couche d’accès qui s’assure de l’efficacité et de la bonne livraison du trafic !

|La couche de distribution prend en charge de nombreux services très importants. 

Dans un réseau où la connectivité parcoure le LAN de bout en bout, par exemple entre différents périphériques de la couche d’accès, la couche de distribution permet de faciliter cette connectivité.

|C’ est la couche qui fournit une connectivité réglementée. 

C’est dans cette couche, que travaille le routage IP. Aussi bien en statique qu’en dynamique !

|La couche de distribution permet de fournir une Évolutivité:

Dans un réseau avec plus de deux ou trois périphériques de couche d’accès, il n’est pas très pratique de les interconnecter ensemble. 

Et bien, la couche de distribution sert de point d’agrégation pour les switchs de la couche d’accès. 

Ce qui permet de réduire les couts d’exploitation en rendant le réseau plus efficace. 

Elle augmente aussi la disponibilité du réseau en enfermant les risques de pannes dans des zones plus petites.

|Passons maintenant à la couche la plus haute.

Dans un grand LAN, il faut souvent avoir plusieurs switches qui font partit de la couche distribution, car ils sont souvent situés dans différents endroits voir même complètement dispersé géographiquement !

Pour économiser des longueurs de fibres optiques qui coutent assez cher, il est plus judicieux de mettre un équipement de la couche de distribution dans chaque bâtiment. 

Et si les réseaux dépassent trois équipements de couches de distribution dans une seule zone, alors il est plutôt conseillé d’utiliser la couche « core » pour centraliser et optimiser la conception.

La couche « Centrale » qui se nomme aussi la couche « Core » est la partie essentielle d’un réseau évolutif.

Et de plus, c’est la conception la plus simple. 

La couche de distribution segmente le réseau et la couche centrale permet une connectivité 24 heures sur 24.

Cette connectivité est essentielle pour n’importe quelle entreprise.

|Un réseau mal conçu peut faire augmenter fortement les couts de gestion, provoqué par plusieurs indisponibilités du réseau ! 

Et une mauvaise performance affecte directement les utilisateurs finaux et leur accès à différentes ressources.

Problèmes liés à l’architecture réseau

On va voir plusieurs types de problèmes qu’on peut retrouver sur des réseaux mal conçus :

  • |Il peut y avoir des problèmes de broadcast, même s’ils existent dans tous les réseaux.

D’ailleurs de nombreuses applications utilisent les broadcasts pour fonctionner correctement. 

On ne peut donc pas les éliminer complètement. 

Par contre on peut définir certaines limites, pour les confiner dans une zone plus petite !

  • |On peut aussi rencontrer des Difficultés de gestion, car avec un réseau mal conçu et mal documenté, les flux de trafics peuvent être difficilement identifiable !

Ce qui rend très difficile, la maintenance et la résolution de problèmes.

  • |Sur un réseau mal conçu, on rencontre beaucoup de faiblesses sur la sécurité : 

Si le réseau a été conçu avec peu d’attention sur la sécurité, alors la couche d’accès pourrait provoquer de gros soucis sur l’ensemble du réseau.

  • |Et on peut avoir divers autres problèmes plus ou moins étendus:

L’ une des raisons principales, d’implémenter dès le début, une bonne architecture de réseau , est de minimiser l’étendue des problèmes lorsqu’ils interviennent. 

C’est pourquoi il est important de définir clairement des limites entre la couche 2 et 3.

C’est-à-dire entre un switch et un routeur !

Car sinon, n’importe quel problème réseau se propagera beaucoup loin que prévu !

Un réseau mal conçu a toujours un effet négatif. 

Ça devient un fardeau, pour le support, mais c’est aussi un gouffre financier pour n’importe quelle entreprise !