+ de 700 vidéos sur le CCNA
  • N°1 de la certification Cisco Francophone
  • + de 8000 abonnés
  • + de 400 000 vidéos vues
Abonnez-vous à notre chaîne YouTube

Bits de sous-réseau avec une adresse en Classe C

Bits de sous-réseau : Revenons au binaire, pour consolider cette nouvelle passion que vous avez ! Y’en à c’est le foot, mais vous maintenant c’est le binaire !

Pour créer un sous-réseau, il faut emprunter des bits d’hôte et les utiliser comme bits de sous-réseau, comme le montre cette figure.

Ils doivent être empruntés consécutivement, en commençant par le premier sur la gauche.

Ici, nous avons une adresse réseau de classe C standard qui n’est pas divisée.

Pour rappel, le masque par défaut d’une classe C est /24. C’est-à-dire 3 fois 255.0.

Nous allons travailler avec le réseau 192.168.30.0 avec un /24. Ce qui signifie qu’il y’a 24 bits à « 1 », ce qui donne bien en décimale : 3 fois 255.0

| Le réseau s’étend donc de 192.168.30.0 à .255.

Comme la 1re adresse est celle du réseau et la dernière, la broadcast, il est possible d’utiliser 254 IP pour des hôtes.

Parce que 256-2 nous donne 254.

|Maintenant, admettons que nous souhaitons créer un sous-réseau en empruntant un bit à la partie hôte.
Sur le 4e octet, nous avons désormais un « 1 » suivi de 7 « 0 ». Ce qui donne en décimale, le chiffre 128. Le masque sera donc 3 fois 255 .128.

Comme au total, il y’a 25 bits à 1, le réseau s’écrira |192.168.30.0/25. Si on passe tous les bits à 1, la où, la séparation a eu lieu sur l’adresse réseau, on trouve comme adresse de broadcast : | 192.168.30.127.

Il sera donc possible d’utiliser |126 IP pour la partie hôtes. 128-2 est bien égal à 126.

Chaque fois qu’un bit est emprunté, le nombre d’adresses de sous-réseau augmente et le nombre d’adresses d’hôte disponibles, par sous-réseau, diminue.

| L’algorithme qui est utilisé pour calculer le nombre de sous-réseaux et d’hôtes est celui des puissances de deux.

Emprunter un bit d’hôte, revient à faire 2 puissances 1, ce qui permet de créer 2 sous-réseaux.

En empruntant 2 bits, cela donne 2 puissances 2, et donc permet de créer 4 sous-réseaux, et ainsi de suite !

Sous-réseau avec une adresse en Classe B

|Maintenant on va prendre le même exemple, mais cette fois, avec une adresse de classe B !

La 172.16.0.0, avec son masque par défaut en /16. 2fois 255. 2fois 0 !

Ici nous avons a faire, avec de grands réseaux de + de 65000 IP’s !

Le masque en /16 permet d’avoir exactement 65534 IP utilisables pour des hôtes !

C’est-à-dire après avoir retiré l’adresse réseau et broadcast qu’on ne peut pas utiliser pour des hôtes.

Si on souhaite couper ce réseau en 2, il va falloir aussi lui emprunter| un bit d’hôtes !

Comme pour une adresse de Classe A, chaque bit emprunté permet de doublé le nombre de sous-réseau !

La longueur du préfixe est passée de /16 a /17. Nous avons maintenant 2 sous-réseaux qui peuvent contenir chacun, | 32766 IP’s utilisables.

Vous pouvez voir que si on emprunte |6 bits, à une adresse de classe B, cela permet d’avoir 64 sous-réseaux de 1022 IP’s utilisables pour des équipements !

Sous-réseau avec une adresse en Classe A

|Et voici un dernier exemple avec cette fois-ci un réseau de classe A, qui se compose d’un masque par défaut en /8.

Ce qui représente de très gros réseaux de plus de 16 millions d’IP !

Le principe reste identique : chaque fois qu’un bit est emprunté, le nombre d’adresses de sous-réseau augmente et le nombre d’adresses d’hôte disponibles, par sous-réseau, diminue.

Admettons que nous souhaitons emprunter| 2 bits pour pouvoir créer| 4 sous-réseaux !

Si une adresse réseau est divisée, alors le premier sous-réseau qui est obtenu est appelé le subnet zéro.

|Ici il s’agit du réseau 10.0.0.0 !

Pour déterminer chaque adresse de sous réseau subnété, | il faut augmenter l’adresse réseau par la valeur du dernier bit que l’on a emprunté.

Dans cet exemple, 2 bits sont empruntés pour le sous-réseau de la même adresse réseau, 10.0.0.0.

La première adresse de sous-réseau est donc 10.3fois 0 !

Il s’agit du subnet zéro.

|Le dernier bit emprunté est celui qui porte la valeur 64.

Donc la prochaine adresse de sous-réseau sera :

  • |10.64.0.0,
  • ensuite |10.128.0.0,
  • et la dernière sera| 10.192.0.0.

Maintenant que nous avons nos adresses réseau, on peut en déduire |simplement les adresses de broadcast !

Il s’agit de l’adresse IP qui précède le réseau suivant.

|Et pour finir, on peut noter les plages d’adresse IP utilisable pour un hôte pour chacun des sous-réseaux !

N’hésitez pas à vous entrainer pour bien comprendre le rôle que joue le masque de sous réseau.

📘Guide IT💻+ 1 cours gratuit sur le réseau informatique

La Voie Express vers ses objectifs professionnels