+ de 700 vidéos sur le CCNA
  • N°1 de la certification Cisco Francophone
  • + de 8000 abonnés
  • + de 400 000 vidéos vues

Les commandes de type Show pour les interfaces

Lorsqu’on termine la configuration des interfaces d’un routeur, c’est-à-dire après lui avoir affecté une ou des IP, il est possible de faire des vérifications en utilisant différentes commandes «  show ».

|La commande Show IP interface brief, permet d’afficher la liste des interfaces du routeur et leurs états !

  • |La colonne « Interface » : indique le type d’interface et son emplacement
  • |La colonne « IP Address » : indique son IP, si elle est configurée.
  • |Dans la colonne OK ? : s’il y’a un « YES » c’est que l’IP est valide, et si c’est un « NO » c’est que l’IP n’est pas bonne.
  • |La colonne Method : Indique comment l’adresse IP a été configurée.
  • |La colonne Status affiche le statut de l’interface. Si c’est « UP », c’est qu’elle est active, si « Down » c’est qu’elle est hors service, et si c’est écrit « administratively down » c’est qu’elle a été désactivée manuellement par un admin réseau avec la commande « shutdown »
  • |Et la colonne Protocol : Montre le statut du protocole de routage. Soit c’est « up » ou soit c’est « down »

|Passons maintenant à la commande Show interfaces. :

Cette commande permet de voir les détails de chaque interface, |ou d’une seul en particulière, si vous ajouter le nom de l’interface juste après la commande !

  • |Ici, on peut voir le statut de l’interface matérielle, si elle est up, Down ou bien si un administrateur réseau l’a volontaire désactiver.
  • |Line protocole indique si le protocole considère que l’interface est vivante.
  • |La ligne « Hardware » affiche le type de l’interface et sa Mac adresse.
  • |Le mot Description : affiche ce que l’admin réseau a configuré comme description sur l’interface.
  • |Internet address : affiche l’adresse IP de l’interface ainsi que son masque de sous réseau.
  • |Le champ MTU affiche la taille maximum qu’un paquet peut traverser l’interface.
  • |le champ « BW » : affiche la bande passante de l’interface en kilobits par seconde
  • |Le mot « DLY » indique le délai de l’interface en microsecondes. Il s’agit du temps que met l’interface pour recevoir une réponse après avoir envoyé une donnée !
  • |Le mot Reliability signifie Fiabilité : Plus le taux est élevé et plus la ligne est fiable. Par exemple 255/255 est égal à 100% de fiabilité. Il s’agit d’une moyenne calculée sur 5 min.
  • |Le Load : indique la charge du lien. Alors, contrairement à la fiabilité, ici 255/255 signifie que la liaison est complètement saturée. Elle est aussi calculée sur une moyenne de 5 min.
  • |L’ encapsulation : Indique la méthode d’encapsulation qui a été configurée pour cette interface. Elle doit être identique des 2 côtés pour que le lien fonctionne correctement !
  • |Et les lignes d’entrée/sortit, affiche le nombre de bits et de paquets par second qui ont étés transmis sur l’interface durant les 5 dernières minutes.

Pour revenir à la commande « show interfaces gigabitethernet 0/0 », et c’est d’ailleurs valable pour toutes les commandes Cisco, il est possible de les tronquer légèrement, pour les écrire plus rapidement.

Par exemple au lieu de tapez : show interfaces gigabitEthernet 0/0 , |on peut très bien faire un « sh » « int » « fa0/0 »

|La première ligne du résultat de la commande « show interfaces » renseigne énormément sur l’état de l’interface.

|Pour que l’interface fonctionne parfaitement, l’interface physique et le lien doivent être tous les deux en « UP ».

  • |L’interface physique indique si la couche 1 fonctionne. C’est-à-dire, si le câble est bien branché et si le type de câble est correct.

Ou bien simplement, si le périphérique qui est connecté sur ce port est bien allumé.

  • |Et le lien indique si le protocole de la couche «  liaison de données » fonctionne convenablement. Il sera toujours dans un état | « Down » si l’interface physique est Down.


|S’il est Down alors que l’autre est up, c’est qu’il y’a certainement un problème de liaison sur le lien.

|Si l’interface est administrativement Down, et le protocole aussi, c’est que l’interface a été désactivée volontairement par un admin réseau avec la commande : « Shutdown ».

|Et si tout est UP, c’est que tout fonctionne parfaitement.

Ces quatre combinaisons possibles sont très utiles dans le dépannage d’un réseau.