+ de 700 vidéos sur le CCNA
  • N°1 de la certification Cisco Francophone
  • + de 8000 abonnés
  • + de 400 000 vidéos vues
Abonnez-vous à notre chaîne YouTube

Configuration de base du routeur

Lors du premier démarrage d’un routeur, et c’est pareilles pour un switch, il faut s’assurer d’avoir connecté un PC sur le port console, pour visualiser le démarrage de l’IOS et commencer la première configuration du routeur.

|Lorsqu’un routeur démarre, il effectue tout une série de tests, connu sous le nom de POST.

Ça permet de vérifier le bon fonctionnement du processeur, de la mémoire et de ses interfaces.

Si tout est « OK », |le routeur chargera l’image IOS.

Et une fois que l’image est montée, |il va rechercher le fichier de configuration de démarrage dans sa NVRAM. 

|Si le routeur ne le trouve pas, il lancera un petit outil, qui permettra d’apporter une configuration minimale. 

Pour ignorer cette boite de dialogue et configurer manuellement le routeur, il suffit de répondre « no » à la première question et de valider.

Et après avoir rentré « no », ou bien si le routeur trouve directement sa startup-config, alors| l’invite de commande en mode utilisateur apparaitra.

|La commande « show version » permet de vérifier le statut du routeur

|Pour vérifier la configuration en cours d’exécution du routeur, c’est-à-dire la running-config, il faut utiliser la commande « show running-config »

|L’une des principales fonctions d’un routeur est de transférer des paquets d’un périphérique réseau à un autre. 

Pour qu’il puisse effectue cette tâche, il faut lui configurer ces interfaces sur lesquelles il recevra et enverra les paquets.

Il existe deux types d’interfaces physiques pour les routeurs Cisco:

  • il y’a |les interfaces Ethernet 
  • et |les interfaces série .

Une interface Ethernet de 10 Mégas se configure avec la commande « interface Ethernet ». Dans l’exemple on souhaite rentrer dans le mode configuration de l’interface 0/1.

 Si c’est du 100 mégas, la commande sera : « interface fastethernet »

Et les interfaces série, qui permettent de supporter des liaisons point à point, se configurent avec la commande :

« interface serial » suivie du numéro d’interface.

Dans l’exemple il s’agit de l’interface série 0/0/0

Il y’a aussi un autre type d’interface, qui est l’interface de |bouclage !

Plus connu sous le nom de « loopback » .

Il s’agit d’une interface virtuelle, c’est-à-dire qu’elle n’est connectée à aucun périphérique !

 Elles sont très utiles, car elles ne peuvent jamais tomber en panne, à moins que le routeur soit complètement éteint. 

Pour la configurer, il faut utiliser la commande « interface loopback ».

Dans l’exemple, on lui donne l’identifiant « 0 » et on lui attribue l’IP en 4fois 1 !

Un masque en 4 fois 255, c’est-à-dire, que tous les bits du masque sont à 1, indique qu’une seule adresse IP est utilisée dans le sous-réseau.

La plage IP comprend donc qu’une seul IP, celle en 4 fois 1 !

Par défaut, et contrairement à un switch, quand un routeur est démarré pour la première fois, l’ensemble de ces interfaces sont désactivées !

Pour activer une interface, il faut utiliser| la commande : « no shutdown »

Et pour désactiver une interface, par exemple si on a besoin de configurer certaine chose sur un segment du réseau, il faudra utiliser| la commande : « shutdown » directement dans le mode de conf de l’interface !

Si vous avez besoin de redémarrer une interface, alors il suffit simplement |de combiner les deux commandes en faisant un : « shut/no shut » sur l’interface en question !

Adresses IP sur les interfaces du routeur

|Une adresse postale identifie les emplacements de maisons et d’entreprises afin que le courrier puisse arriver correctement.

Et bien c’est pareil chez les routeurs !

Chaque interface doit avoir sa propre adresse IP, pour être identifié sur le réseau et faire transiter des paquets IP. 

Si aucune adresse IP n’est configurée, même si l’interface est activée, le routeur ne pourra pas envoyer de paquets IP dessus.

|Configurer une adresse IP sur une interface est relativement simple.

Il suffit d’utiliser la commande :

| IP address + son IP et le masque de sous-réseau qui va avec.

Comme dans cet exemple, pour la configuration d’une interface série.

📘Guide IT💻+ 1 cours gratuit sur le réseau informatique

La Voie Express vers ses objectifs professionnels