+ de 700 vidéos sur le CCNA
  • N°1 de la certification Cisco Francophone
  • + de 8000 abonnés
  • + de 400 000 vidéos vues
Abonnez-vous à notre chaîne YouTube

Configuration RIP : Routing Information Protocol

Configuration RIP: Le protocole de routage RIPv2, est le plus simple à configurer.

On l’utilise principalement sur de petits réseaux, car il a comme même pas mal de limites

Par exemple, sa métrique pour choisir le meilleur itinéraire est basée uniquement |sur le nombre de sauts, avec un maximum de 15 sauts !

Il choisit sa route en fonction du nombre de sauts qui le sépare de la destination.

Il préféra utiliser le chemin qui comporte le moins de routeurs, sans tenir compte de la| bande passante.

Il prendra donc le chemin le plus court, mais pas forcément le plus rapide.


Par exemple, si le PC A veut joindre le PC B, et bien les données passeront par l’itinéraire du milieu, c’est-à-dire par le routeur 2!

|Et voici la configuration du protocole de routage RIPv2. La version 1 n’est plus utilisée.


|La commande « router rip » permet d’accéder au mode de configuration du protocole de routage !

Vous pouvez voir |que le sigle est passé de « config » à « config-router »

Alors par défaut, lorsque l’on configure RIP sur un routeur, ce sera la version 1. 

|La commande « version 2 » permet d’utiliser RIPv2. La version doit être identique sur tous les routeurs !

La différence entre les deux, c’est que la version 2 prend en charge le masque de sous-réseau dans ses mises à jour.

Ce qui n’est pas négligeable !

À ce stage de la configuration, le protocole RIP, n’est toujours pas activée, c’est-à-dire qu’il n’émet aucune mise à jour !

Il s’active dès qu’on lui ajoute |les réseaux qui lui sont directement connectés avec la commande « Network »

Chaque réseau directement connecté au routeur devra être déclaré avec la commande « network ».

Et c’est cette commande, qui active le protocole RIP sur les réseaux des interfaces qui ont été annoncés !

Ces interfaces enverront et recevront |des mises à jour RIP toutes les 30 secondes !

|La commande « show ip protocols » affiche des informations sur les protocoles de routage qui sont configurés !

|Ici, on voit :

  • qu’il utilise le protocole RIP !
  • |Que les mises à jour sont envoyées toutes les 30 secondes ,|d’ailleurs, la prochaine sera dans 21 secondes !
  • |L’intervalle de temps pour quune route soit déclarée invalide est de 180 secondes .

Il est conseillé de configurer ce paramètre au minimum à 3 fois le temps des mises à jour.

Ici, comme les mises à jour sont à 30 secondes, il faudrait au minimum 90 secondes ! C’est donc suffisant.
Une route devient invalide lorsqu’aucune mise à jour ne rafraichit la table de routage.

La route entre alors dans un état de | « hold-down » et sera marquée comme inaccessible après l’expiration des 180 secondes, qui est le temps par défaut.

|Le délai avant qu’une route invalide soit supprimée complètement de la table de routage,, est de 240 secondes !

|Ici, on voit que la version RIP utilisée est la V2 !
|On voit bien aussi, les réseaux, que le protocole RIP à appris
|Et juste en dessous, on voit les sources de routage, que l’IOS Cisco utilise pour créer sa table de routage !

Pour chaque source, on peut voir l’ adresse IP, la distance administrative et l’heure où l’appareil a reçu sa dernière mise à jour.

La dernière commande de type « show » qu’on va voir dans ce cours, c’est la commande| « show IP route » !

Elle permet d’affiche le contenu de la table de routage, c’est-à-dire les entrées pour tous les réseaux et sous-réseaux qui ont été appris

  • |La lettre C indique que l’itinéraire provient d’une connexion directe à l’interface du routeur.
  • |Le R indique que la route a été apprise par le protocole RIP !

Nous allons maintenant détailler la dernière ligne de la table de routage.

|Le 1er réseau correspond au réseau distant. Ici c’est celui du PC B !

|Le chiffre 120 est la distance administrative, et le 2 est la métrique de l’itinéraire.
C’est-à-dire que le routeur 1 doit traverser 2 autre
s routeurs avant de joindre le PC B !

|L’IP 10.0.2.2 est l’IP du prochain saut pour joindre le PC B !
|Ici, elle correspond à notre routeur 2. Il s’agit du chemin, ou il y’a le moins de routeurs à traverser !
|Ensuite on a le temps écoulé depuis la dernière mise à jour de la route

|Et pour finir, on à l’interface par laquelle le réseau du PC B peut être atteint.

Si le routeur ne met pas à jour sa table de routage, |les commandes :
show running-config et show IP protocols peuvent aider grandement à vérifier s’il y’a une erreur de configuration.

📘Guide IT💻+ 1 cours gratuit sur le réseau informatique

La Voie Express vers ses objectifs professionnels