Skip to content

Ingénieur Cybersécurité : Un Poste Au Cœur D’Enjeux Majeurs.

4.5
(2)

Si vous voulez vous former dans un métier fortement demandé et passionnant, celui d’ingénieur en Cybersécurité devrait vous interpeller.

Pour comprendre pourquoi, un rapide voyage dans le temps s’impose !

Remontons à novembre 2019… Des chercheurs américains en cybersécurité découvrent une vulnérabilité dans une application très populaire : Google Caméra. Des hackers pouvaient contrôler une caméra de smartphone pour prendre des photos, filmer et enregistrer des conversations à l’insu des usagers.

L’année suivante, en janvier : Microsoft avoue l’absence d’une sécurité renforcée sur 5 serveurs pourtant dédiés au stockage d’analyses d’utilisateurs anonymes.

Puis, en 2021 : l’affaire Pegasus. Entre 2017 et 2019, des milliers de personnes ont été potentiellement espionnées via leur téléphone mobile. Le logiciel développé par la société israélienne NSO pouvait enregistrer des conversations téléphoniques, accéder aux messages, photos et vidéos. Le président de la République française, le Premier ministre et 15 autres membres du gouvernement sont éventuellement concernés. (Source : Le Parisien.)

C’est une certitude : 
les scandales de cybersécurité se sont répétés ces dernières années.

En France, le nombre des cyberattaques contre les entreprises et les administrations les plus sensibles a été multiplié par quatre en 2020. (Source : Les Échos.)

Économiques, géopolitiques, politiques, sécurité nationale, vie privée… Les enjeux sont loin d’être anodins et des mesures de sécurité s’imposent. Des états peuvent être déstabilisés, des entreprises ruinées, des vies détruites…

Conscientes des risques inhérents à la digitalisation (malwares, virus, rançongiciels, hameçonnage), les organisations publiques et privées investissent désormais massivement pour sécuriser leur système informatique.

En février 2021, Emmanuel Macron a présenté un plan de 1 milliard d’euros d’ici à 2025.

Le 25 août 2021, Microsoft et Google se sont engagés auprès de Joe Biden à investir 30 milliards de dollars sur 5 ans.

C’est une préoccupation bénéfique : tous ceux qui œuvrent dans le domaine de la sécurité numérique ne manquent pas d’offres d’emploi !

Les ingénieurs en cyber sécurité sont particulièrement recherchés.

Ce métier vous intéresse ? Vous souhaitez profiter au plus vite de son attractivité ?

Découvrez, dans cet article, ses missions et les perspectives d’évolutions.

Ingénieur cybersécurité : dans quelles structures travaillez-vous ?

Secteur privé (industries, sociétés de services, banques, télécommunication…) ou secteur public (collectivités territoriales, grandes associations…), exercer le métier d’ingénieur en cyber sécurité, c’est la possibilité d’intervenir dans des organisations et des sites aux profils variés.

Un métier très riche qui n’offre aucune place à la routine. Chaque institution possède ses enjeux de sécurité bien spécifiques. Des structures diverses donnent lieu à des cybermenaces différentes.

Vous souhaitez mettre à disposition votre expertise ? Vous désirez monnayer votre savoir-faire ?

Trois possibilités :

Employé, vous travaillez en étroite collaboration avec le directeur technique ou avec le responsable de la sécurité des systèmes d’information.

Quels que soient votre environnement et vos conditions de travail, vous devez systématiquement organiser vos actions, agir avec méthode.

5 étapes sont indispensables pour lutter contre la cybermalveillance :

Ingénieur cybersécurité : quel rôle tenez-vous au sein de votre organisation ?

Vous détenez un rôle crucial : vous êtes un bouclier anti-intrusion.

Les cybercriminels cherchent à déstabiliser votre organisation (ou celle de votre client) en s’introduisant dans son système informatique. Ils visent souvent l’arrêt de votre activité ou le vol de données personnelles et confidentielles.

À vous d’anticiper leurs tentatives, de les analyser et, si nécessaire, de contre-attaquer. Une vraie partie d’échecs !

La rédaction de procédures de sécurité et de directives pour éviter tout incident ou limiter leur impact est également au cœur de votre activité.

Vous devez assurer la sûreté de l’infrastructure informatique, en garantir sa fiabilité.

C’est un enjeu particulièrement important qui engage réputation et pérennité de votre organisation.

Pour exemple, on pourrait citer la mésaventure rencontrée par la société YourTaxi en 2017. Ce concurrent d’Uber à Zurich utilisait une application non cryptée qui possédait une faille de sécurité majeure. Pièces d’identité et coordonnées bancaires des chauffeurs étaient accessibles et modifiables.

Résultat ? L’aventure de la start-up a duré moins d’un an ! (Source : L’Usine Digitale.)

Ingénieur cybersécurité : quelles sont vos missions au quotidien ?

En tant que chef de projet, vous êtes responsable de la sécurité de l’infrastructure informatique de votre organisation.

Architecture, protocoles de communication, accès au réseau et aux données, cloud, programmes… Tout doit être sous contrôle pour vous prémunir de toute cyberattaque.

Cette protection repose sur 4 points :

La réalisation d’audits.

Nul doute : c’est votre priorité. Auditez continuellement la sécurité des systèmes informatiques. Débusquez les moindres failles sur l’architecture réseau et vérifiez les points d’accès.

Posez-vous ces questions :

Cette surveillance permanente, ce travail de détection, vous les réalisez avec un SOQ (Security Operating Center).

Depuis cette plateforme, vous supervisez et administrez la protection du système informatique dont vous avez la charge.

Une sécurisation renforcée exige également l’analyse des potentielles menaces et de leur fonctionnement.

En anticipant toute attaque, vous saurez vous en défendre et ne pas en être une nouvelle victime.

L’accompagnement des équipes.

Les audits améliorent votre compréhension du système et sa protection. Mais vous ne pouvez pas agir seul : la sécurité est l’affaire de tous. C’est une démarche continue et collective.

Pour une protection optimale, accompagnez les équipes techniques dans leurs opérations de sécurisation.

Une collaboration efficace facilite la définition de règles de sécurité adaptées à l’activité de l’entreprise.

La documentation de votre activité.

Ça y est. Le système informatique de l’organisation est renforcé ? Plusieurs normes et autres procédures de sécurité ont été définies et détaillées ?

Il faut maintenant les diffuser à tous les niveaux et sensibiliser toutes les équipes sur les bonnes pratiques à adopter en matière de sécurité.

Entre nous, il serait vraiment dommage d’affaiblir « vos défenses » à cause d’un mot de passe écrit négligemment sur un pense-bête.

Documentez votre activité, rédigez des rapports et créez des supports de formation. C’est la meilleure des protections.

L’organisation d’une veille technologique.

Être au fait des activités numérique et cybercriminelle, connaître les dernières vulnérabilités et actes malveillants dans le monde, prendre connaissance des récentes failles logicielles et matérielles découvertes… Ce sont les clés de l’anticipation !

Conscient de ces nouveaux risques, vous réalisez des audits plus précis pour prévenir toute attaque.

Vous avez un coup d’avance sur les pirates, un cercle vertueux s’engage.

Votre pire ennemi : ce que l’on appelle les vulnérabilités zero-day, ces nouvelles failles repérées. En étant au plus près de l’information, vous devrez appliquer les correctifs nécessaires dès leur disponibilité.

Une expertise recherchée.

La digitalisation des entreprises s’accélère. Les technologies numériques se multiplient.

Des opportunités de croissance pour les entreprises, certes… Mais aussi une vulnérabilité accrue face aux hackers.

Banques, assurances, aérospatial, défense… Ces secteurs doivent protéger leurs systèmes informatiques et sécuriser des données souvent stratégiques.

Alstom, Orange, La Poste… De grandes entreprises sont sans cesse confrontées à des problèmes de sécurité et n’ont d’autres choix que de s’adresser à des experts.

Mais, également, les commerces en ligne ou les outils en ligne doivent se défendre face à des criminels qui agissent de l’autre bout du monde !

Clairement, les spécialistes en cybersécurité sont convoités. La sécurité informatique est un secteur d’activité qui n’est pas près de connaître la crise.

Vous êtes une force de proposition, curieux, organisé et rigoureux ? Profitez dès maintenant de ce contexte favorable.

Les salaires et les perspectives d’évolution sont particulièrement séduisants (source : Clémentine Jobs) :

Et puis, satisfait de votre parcours professionnel d’ingénieur, vous pourrez aussi évoluer vers des postes d’architecte (gestion de projets) ou de management d’équipes (encadrement au sein d’un SOQ, par exemple).

Alors, êtes-vous intéressé par ce poste ? Partagez votre avis en commentaires et nous serons ravis d’en discuter avec vous !

Newsletter IT "Hebdomadaire"

Recevez gratuitement dès votre inscription à ma Newsletter hebdomadaire :

  • La formation 100% en ligne « Devenir un Expert IT certifié », d’une valeur de 79€
  • Le guide pour tout comprendre sur la certification IT
  • Tous mes meilleurs conseils pour atteindre vos objectifs PRO

Cet article était-il utile ?

Cliquez sur une étoile pour l'évaluer !

Note moyenne 4.5 / 5. Nombre de votes : 2

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à évaluer cet article !

Comme vous avez trouvé ce post utile...

Suivez-nous sur les médias sociaux !

Nous sommes désolés que ce post n'ait pas été utile pour vous !

Laissez-nous améliorer ce poste !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer cet article ?

Sommaire

Catégorie
Partagez

AJOUTER UN COMMENTAIRE

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

POURSUIVEZ VOTRE LECTURE