+ de 700 vidéos sur le CCNA
  • N°1 de la certification Cisco Francophone
  • + de 8000 abonnés
  • + de 400 000 vidéos vues

IPv4

en-tête IPv4 : Caractéristiques IP

en-tête IPv4 : Le protocole IP fait partie de la couche| Internet de TCP/IP.

C’est un des protocoles les plus importants d’Internet, car il s’occupe du transport des datagrammes IP, c’est ce qu’on appelle les paquets de données.

Par contre, il ne s’occupe pas du tout d’en assurer la livraison.

|Un paquet IP permet de transmettre un message d’une machine à une autre sur un réseau.

Celui-ci est découpé en plusieurs morceaux et transmis séparément.

| Ce paquet est inclus dans une en-tête, qu’on retrouve souvent sous le nom de « Header ».

| Cet en-tête du paquet comprend les informations nécessaires pour acheminer et reconstituer le message

|Chaque hôte doit avoir une adresse unique pour pouvoir communiquer sur un réseau IP.

Nous avons vu qu’un hôte IP est un périphérique en bout de chaine.

L’adresse IP se compose de deux parties:

  • |Il y’a l’ ID réseau qui identifie le réseau dont l’hôte fait partie.
    Très utilisé par les routeurs pour savoir ou acheminer les paquets.
  • |Et il y’a l’ID de l’Host: qui identifie le périphérique final.

|En gros, l’ID réseau c’est l’équivalent d’une rue et| l’ID hôte est l’équivalent d’une maison sur cette rue.

Si on commande un produit en ligne, on donne sa propre adresse pour que la poste sache ou livrer le produit.

Et bien c’est pareil en réseau.

Les adresses IP sont utilisées pour identifier l’emplacement d’un hôte sur le réseau.

Il existe 2 types d’adresse IP :

  • |Il y’a l’IPv4 qui est le type d’adresse le plus utilisé sur Internet.
  • |Et il y’a les adresses IPv6 qui ont été conçues pour résoudre le problème d’épuisement des adresses IPv4.

Revenons à notre en-tête IPv4.

Avant de pouvoir envoyer un paquet IP, il faut lui ajouter une en tête qui contiendra l’ensemble des informations nécessaires pour qu’il puisse arriver à destination.

Certains champs sont statiques, | comme le champ Version, et d’autres, sont modifiés tout au long du chemin comme| le champ TTL.

Nous allons maintenant voir l’ensemble des champs d’une en-tête :

  • |Le champ Version indique simplement la version du protocole. C’est-à-dire soit IPv4 ou soit IPv6.
  • |Le champ IHL, correspond à la longueur de l’en-tête.
  • |Le champ ToS, permet de marquer un paquet comme étant plus important qu’un autre.
  • |Le champ TPL décrit la longueur du paquet. Ça comprend l’en-tête et les données, qui sont représentées ici par le champ DATA.
  • |Le Fragment ID permet d’identifier si le paquet a été fragmenté.
  • |Le champ « Flag » définit divers indicateurs de contrôle qui concerne la fragmentation.
  • |Le champ « Fragment Offset » est lui aussi lié à la fragmentation. Il indique l’endroit où le fragment a été fait.
  • |Le champ TTL, comprend le nombre de routeurs que le paquet peut encore traverser avant d’être détruit. Ça permet d’éviter qu’un paquet ne tourne indéfiniment dans un réseau, par exemple à cause d’un problème de routage. On peut le comparer comme à une date de péremption.
  • |Le champ Protocole indique le protocole qui est utilisé pour les données du paquet ! C’est-à-dire ce qui se trouve dans le champ « data ».
  • |Le champ Checksum, permet de contrôler l’intégrité de l’entête ! S’il estime que le paquet a été modifié sur sa route, alors il sera détruit !
  • |L’Adresse source : est l’Adresse IP de la machine qui a émis le paquet.
  • |L’Adresse de destination : est celle de la machine à qui est destinée le paquet.
  • |Le champ Option comprend divers paramètres facultatifs, qui sont très rarement utilisés.
  • |Et le champ « Data » correspond aux données du paquet.