Introduction WAN (Wide Area Network)

Un WAN, qui signifie Wide Area Network, est un réseau de communication de données qui fonctionne au-delà d’un réseau local LAN. Ce sont dans Les WAN qu’on retrouve les fournisseurs de services ou les opérateurs. C’est eux qui relient les différentes entreprises, les services externes, ou bien directement des utilisateurs distants. Les WAN comportent différents types de trafic tels que la voix, les données et la vidéo.

Introduction WAN (Wide Area Network)

wan

 

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles les WAN sont nécessaires pour une entreprise.

Par exemple, les salariés d’une entreprise situés en province dans une petite office doivent pouvoir communiquer avec leur siège social. Ou même, pourquoi pas, communiquer avec d’autres organisations. On peut aussi retrouver des utilisateurs qui se déplacent dans plusieurs offices de l’entreprise, et qui ont besoin d’accéder à l’ensemble du réseau.

Comme il n’est pas possible de connecter des périphériques dans le monde entier de la même manière que dans un environnement LAN, par exemple avec des câbles, et bien, différentes technologies existent pour pouvoir faire cela. Par exemple, Internet est utilisé de plus en plus, comme une alternative peu couteuse pour faire du WAN d’entreprise avec certaines applications.

           Topologie WAN

Une topologie décrit l’agencement physique des périphériques réseau qui permet aux données de passer d’une source à une destination. Il existe trois types de topologies pour les WAN .

 

on à la Topologie en étoile ou plus connue sous le nom de hub-and-spoke : L’accès des réseaux distant se fait par un routeur central. Toutes communications entre les réseaux passeront par ce routeur central. Cette topologie a comme avantage une gestion simplifiée et un cout relativement bas. Et comme inconvénient, une limitation dans les performances réseau, car le flux passe par un seul canal, celui qui mène vers le routeur central, et en cas de panne de ce dernier, l’ensemble du réseau tombe.

la seconde topologie est le full mesh: ou, chaque routeur à une connexion directe avec l’ensemble des autres routeurs. La raison principale pour créer ce type d’environnement entièrement maillé est de fournir un haut niveau de redondance, pour un cout relativement élevé, car il faudra de nombreux circuits dans l’environnement, un pour chaque connexion entre les routeurs… Et la configuration peut être complexe dans des environnements de broadcast.

et la troisième Topologie du WAN, est celle qui est partiellement maillée: Cela réduit le nombre de connexions direct vers les routeurs. Il en existe de nombreuses formes. Cette topologie fournit le meilleur équilibre entre le nombre de connexions direct, la redondance, et la performance.

Généralement, les grandes entreprises utilisent une combinaison de ces topologies. Par exemple une topologie partiellement maillée pour le cœur du réseau, une topologie en étoile avec une redondance sur des gros sites, et une simple topologie en étoile pour des petits sites distants non critiques.

Les temps d’indisponibilité du réseau peuvent être très couteux en termes de productivité ou bien subir de potentielle perte de revenus. Pour augmenter cette disponibilité, beaucoup d’entreprises  déploient une conception WAN à double support pour augmenter la redondance et la diversité des chemins. C’est-à-dire qu’ils choisissent 2 fournisseurs WAN pour relier leurs réseaux.

Les WAN simples support sont plus simples et faciles à gérer. Mais les pannes de réseau peuvent être dramatiques.
En général, les entreprises font une analyse pour mesurer le cout global de l’indisponibilité, et prennent des contrats qui comportent des pénalités avec le fournisseur pour couvrir le cout des temps d’arrêt du réseau.

Dans Les WAN à double support, l’indisponibilité est beaucoup moins fréquent. Si un problème intervient directement chez le fournisseur, ce sera le second qui prendra le relai. Le double support est utilisé quand le cout des temps d’arrêt de l’entreprise dépasse le cout du deuxième fournisseur.

           Connectivité WAN

Ils de nombreuses options pour la mise en œuvre des solutions WAN . Chaque option diffère en technologie, en vitesse et en cout. Les connexions WAN peuvent être soit sur une infrastructure privée, ou soit sur une infrastructure publique comme Internet.

Dans les connexions WAN privées on retrouve une option de liaison de communication dédiée et une commutée

une connexion dédiée est un lien point à point qui fournit un chemin de communication WAN entre 2 sites en passant par un opérateurCes types de liaison louée étaient très populaires dans le passé. Maintenant, les entreprises préfèrent gérer un VPN en interne ou le loué chez un opérateur, car les liens dédiés sont de loin la solution la plus couteuse.

dans les communication commutées, la commutation de circuits établit dynamiquement une connexion virtuelle dédiée, que ce soit pour de la voix ou de la donnée, entre un émetteur et un récepteur. Avant que la communication ne commence, la connexion via le réseau du fournisseur de services doit être établie. Par exemple la téléphonie analogique RTC qui signifie réseau téléphonique commuté, plus connu sous le nom de PSTN en anglais, et aussi comme exemple, on a le RNIS qui signifie réseau numérique à intégration de services, plus connus sous les initiales ISDN en anglais.

toujours dans les communications commutées, on à des liaisons en commutation de paquets. Sur les liaisons WAN, de nombreux utilisateurs n’utilisent pas efficacement la bande passante qui leur est attribuée, que ce soit sur des liaisons dédiées, switchées ou d’internet. C’est pourquoi les opérateurs mettent en place une stratégie en marquant les paquets de ces utilisateurs pour mieux les servir. Comme technologie on a le Frame relais, ATM, ou encore le X.25.

et on a les connexions publiques qui elles, utilisent l’infrastructure Internet. Il y’a très peu de temps, Internet n’était pas une option de communication viable pour de nombreuses entreprises en raison des risques de sécurité et du manque de garanties sur les performances d’une connexion Internet de bout en bout.

Mais avec l’arrivée du VPN, qui signifie « réseau privé virtuel », Internet est devenu une option peu couteuse et sécurisée avec toutes les garanties de performance qu’il faut. Généralement, le VPN est utilisé permettre au salarié d’une entreprise de travaillé de chez soit ou à partir d’un autre site.

Les fournisseurs de services créent des liaisons en utilisant différentes technologies, comme le plus populaire, le MPLS .

Le MPLS est un mécanisme de transport de données basé sur la commutation d’étiquettes, qui sont insérées à l’entrée du réseau MPLS et retirées à sa sortie.

À l’origine, cette insertion s’opère entre la couche de liaison de données (la couche 2) et la couche réseau (la couche 3) afin de transporter des protocoles comme IP. C’est pourquoi MPLS est plutôt qualifié de protocole de couche 2 et demi !

Cette technique a permis aux grandes entreprises d’étendre leurs réseaux, car des tables de routage de plus en plus grandes deviennent très complexes à gérer.

Les fournisseurs d’accès à internet utilisent plusieurs technologies WAN différentes pour connecter leurs abonnés et chacune de ces technologies offre des avantages et des inconvénients pour le client.

wikipedia

VPN gérés par un fournisseur et par l’entreprise

une liaison PPP fournit un chemin de communication

Laisser un commentaire