+ de 700 vidéos sur le CCNA
  • N°1 de la certification Cisco Francophone
  • + de 8000 abonnés
  • + de 400 000 vidéos vues

EtherChannel: Agrégation de liens

Dans ce cours, nous allons parler de l’ etherchannel, qui est aussi connu sous l’appellation d’agrégation de liens.

L’Etherchannel est une technologie qui permet de regrouper plusieurs liens physiques en un seul lien logique.

Nous allons voir son fonctionnement ainsi que ses avantages.

Sur cette topologie, nous avons 2 PC d’un bout à l’autre, sur lesquels sont connectées deux switches.

Les PC sont connectés avec des interfaces de 1 gigabit et le lien entre les switches est de 100Megas !

Dans cet état, si l’un des PC’s envoie du trafic dépassant les 100 mégas, alors nous aurions une congestion réseau et le trafic serait interrompu.

Pour pallier à ce problème, il existe 2 solutions.

  • -Soit remplacer le lien entre les switches, par un lien bien plus rapide, comme 1 giga ou même 10 gigabits.
  • |-Ou alors, ajouter plusieurs liens et les regrouper dans un |Etherchannel !

Si on ne les regroupe pas dans un Ethernet Chanel, le protocole Spanning-tree bloquerais automatiquement 3 liens sur 4, afin d’éviter des boucles réseaux !

Grâce au protocole Etherchannel, les 4 liens physiques seront regroupés en 1 lien logique, tout en combinant la bande passante !

Les 4 liens de 100 mégabits nous donnent donc 400 mégabits !

Non seulement l’Etherchannel va faire l’équilibrage de charge sur les différents liens, mais en plus, il va gérer la redondance.

C’est-à-dire que si un des liens tombe, le trafic passera sur les 3 autres liens en toute transparence !

En etherchannel, il est possible de regrouper jusqu’à 8 interfaces physiques !

|Pour configurer de l’etherchannel, nous avons le choix entre deux protocoles.

  • |PAgP qui est propriété Cisco
  • |Et LACP, une norme I3E

Ces deux protocoles peuvent configurer dynamiquement un etherchannel. Il est aussi possible de configurer soit même la négociation en statique, sans que ce soit l’un des deux protocoles dynamiques qui le fasse.

|Si on veut créer un etherchannel, il faut s’assurer que tous les ports ont bien la même configuration:

C’est-à-dire :

  • |même mode duplex,
  • |même vitesse,
  • |même vlan natif
  • et vlan autorisé à circuler
  • | ainsi que le même mode switchport,

c’est-à-dire trunk ou accès !

Les deux protocoles vérifient, de toute façon, si la configuration des ports aux extrémités est bien identique !

|Le protocole PAgP, utilise 3 statuts dans sa configuration :

  • |Le statut Auto est le mode par défaut, le port attend la négociation pour devenir une agrégation.
  • |Dans le statut Désirable, le port négocie avec le port voisin.
  • |Et Le statut On, sert à déclarer une agrégation active, sans aucune négociation. Dans ce cas, nul besoin d’utiliser PAgP ou LACP.

|LACP utilise aussi 3 statuts identiques à PAgP, sauf que l’appellation est différente :

  • |Passive est le mode par défaut, le port attend les paquets LACP d’en face pour y répondre, mais n’en envoie pas tout seul
  • |En Active , Le port négocie avec son voisin
  • |Et dans le statut On,il n’ya aucune négociation.

|Et voici un tableau représentant les modes de compatibilité avec les statuts PAgP et LACP

|Pour configurer une agrégation, il faut:

  • |Choisir ses ports physiques que l’on veut connecter au voisin.
  • |Activer le protocole PAgP ou LACP sur ces ports physiques.
  • |Et définir une interface logique.

Si on modifie la configuration sur un port physique, cela modifie le comportement uniquement sur ce port physique.

Et si on modifie la configuration sur le port logique, cela modifie le comportement de tous les ports physiques appartenant à ce port logique.

Pour le CCNA, il faut bien connaître les différents modes de PAgP et de LACP, afin de ne pas les mélanger…
Vous aurez forcément une question dessus !