+ de 700 vidéos sur le CCNA
  • N°1 de la certification Cisco Francophone
  • + de 8000 abonnés
  • + de 400 000 vidéos vues
Abonnez-vous à notre chaîne YouTube

Le moniteur est le composant de sortie principal d’un ordinateur.

Il se connecte à la carte vidéo de l’ordinateur à l’aide d’un câble et permet d’afficher les images sur l’écran.

L’écran peut avoir comme connectivité :

  Un port VGA
  DVI
  HDMI
  ou d’un DisplayPort / MiniDisplay

Le Moniteur CRT

On va commencer le cours par les anciens moniteurs qu’on appelle « CRT ».

Les initiales CRT [ Cathode Ray Tube ] se traduisent littéralement par « tube à rayons cathodiques ».

C’est la première technologie utilisée dans les téléviseurs.
Ce sont des moniteurs encombrants et très lourds, qui prennent énormément de place, et d’ailleurs, qui ne sont plus trop disponibles sur le marché, d’aujourd’hui.

L’image, d’un moniteur CRT, est produite par le tube cathodique en utilisant 3 canons de couleurs à électrons.

Ces couleurs sont le rouge, le bleu et le vert.

C’est ce qui forme les lettres « RGB » .

L’avantage, c’est que quand on les combine,  ça peut produire n’importe quels couleurs du spectre.

Les canons de couleurs à électrons tirent des faisceaux d’électrons sur l’écran, ce qui crée l’image que nous voyons.

Ces faisceaux balayent à plusieurs reprises la face du moniteur, plusieurs fois par seconde.

L’image que nous voyons sur l’écran est donc constamment redessinée

C’ est ce qu’on appelle le taux de rafraîchissement, qui est mesuré en hertz.

Par exemple, si le taux de rafraîchissement est de 144 hertz, et bien cela signifie que les faisceaux qui balayent toute la face du moniteur redessinent l’image 144 fois par seconde.

Alors à l’œil nu, la plupart des gens ne peuvent pas le détecter, car ça va bien trop vite.

Mais certaines personnes peuvent ressentir de l’inconfort dans leurs yeux, car elles arrivent à percevoir le rafraîchissement de l’image…
Dans ce cas, il suffit de l’augmenter pour que ce soit moins perceptible, et ainsi réduire la gêne oculaire…

Là ou ça peut être bénéfique  c’est surtout sur les jeux vidéo du type Counter-strike ou Call of duty, car ça permet de percevoir une amélioration de la fluidité, pour voir ses ennemis légèrement plus vite…

C’est pour ça que mon écran  affiche 144 Hz, avec une connectivité en Displayport…

Le HDMI ne permet pas encore de monter jusqu’à ce niveau…

Donc, le taux de rafraîchissement est le nombre de fois par seconde qu’un moniteur redessine l’image.

À l’intérieur des moniteurs CRT se trouve  une plaque métallique appelée masque d’ombre ou  « shadow mask » en anglais.

shadow-masking

Cette plaque métallique peut capter les champs magnétiques de l’extérieur,  ce qui peut provoquer une décoloration sur l’écran.

C’est pour cette raison que les moniteurs CRT doivent être démagnétisés, pour éliminer les champs magnétiques indésirables.

Alors, la plupart des écrans CRT le font automatiquement dès lors que le moniteur est allumé.

Sinon, il doit y avoir :

  un bouton
  ou une option, qui permet d’effectuer la démagnétisation.

Le Moniteur LCD

Passons maintenant au type de moniteur LCD [Liquid Crystal Display], qui signifie « Affichage à cristaux liquides ». C’est ce qu’on appelle aussi les écrans plats !

Les moniteurs LCD produisent une image sur une surface plate en utilisant des cristaux liquides.

La lumière brille à travers ces cristaux pour produire l’image sur l’écran, et elle utilise des filtres permettant d’afficher différentes couleurs.

À la base, les écrans LCD ont commencé à être utilisés dans les ordinateurs portables.

Et maintenant, ils ont complètement remplacé les moniteurs de bureau du type CRT.

L’avantage, c’est qu’ils sont :

 plus légers
 plus minces
 utilisent moins d’énergie
 et occupent moins d’espace que les CRT.

Le Moniteur TFT

Les écrans LCD modernes utilisent la technologie TFT [Thin-Film-Transistor], qui se traduit littéralement par : « transistor à couche mince ».

Et comme son nom l’indique, cette technologie utilise un transistor à couche mince pour créer une image de meilleure qualité par rapport à un écran LCD standard, car chaque pixel de l’écran possède son propre transistor.

Tous les écrans LCD vendus aujourd’hui sont équipés de cette technologie.

Pour que les moniteurs LCD affichent une image à l’écran, ils doivent avoir une source lumineuse et pour ça, il existe deux types de rétroéclairage qu’un moniteur LCD utilise.

Lampe Fluorescente

On à celle qui utilise des lampes fluorescentes

C’est très similaire aux lampes fluorescentes  que nous avons l’habitude de voir.

Ces lampes émettent une lumière ultraviolette, qui se crée lorsque la vapeur de mercure à l’intérieur de la lampe est ionisée.

Le Moniteur LED

L’autre type de rétroéclairage que les moniteurs LCD utilisent est le LED.

Les moniteurs LED utilisent plusieurs diodes électroluminescentes permettant d’afficher les images à l’écran.

C’est une forme de rétroéclairage plus moderne que celui à lampe fluorescente.

Aujourd’hui, la plupart des écrans LCD, si ce n’est pas tous, utilisent un rétroéclairage à LED.

Alors ces deux types de moniteurs, que nous venons de voir, sont considérés comme des moniteurs LCD.

Mais, le LCD qui utilise le rétroéclairage LED, se fait couramment appeler un moniteur LED, alors qu’en réalité, c’est un moniteur LCD qui utilise un rétroéclairage LED.

On va maintenant parler des deux types d’écrans LCD, qui faut connaitre pour l’examen CompTIA A+.

TN [Twisted Nematic]

On va commencer par le type TN [Twisted Nematic], qui se traduit littéralement par « Nématique Torsadé ».

écran ips et écran tn

Ce type d’écran LCD fonctionne grâce aux cristaux liquides qui tordent réellement la lumière lorsqu’elle passe.

La technologie TN est la plus ancienne et la moins chère, qui existe depuis plusieurs décennies.

L’angle de vue et la reproduction des couleurs sur un moniteur TN ne sont pas aussi bons qu’un moniteur LCD plus moderne.

Cette technologie est souvent utilisée sur des calculatrices, des montres numériques ou des moniteurs LCD plus anciens. écran ips et écran tn

IPS [In-Plane Switching]

L’autre type d’écran LCD, qui est plus récent et plus moderne est le LCD IPS [In-Plane Switching], qui utilise plus de transistors qu’un écran TN, et donc consomme plus d’énergie.

L’IPS a été développé pour contrer les limites des moniteurs TN, en apportant une meilleure reproduction des couleurs et surtout un meilleur angle de vision, comme on peut le voir sur l’image.

Résolution

Avant de terminer le cours sur les écrans, on va parler de Résolution.

La résolution est définie comme le nombre de pixels utilisés pour afficher une image à l’écran.

Par exemple, si un moniteur est réglé sur une résolution de 1280 x 720, cela signifie  qu’il y a 1280 pixels horizontaux,  et 720 pixels verticaux.

Si on fait le calcul, c’est-à-dire 1280 par 720,  ça nous donne exactement 921 600 pixels qui sont utilisés.

Vous l’aurez compris, plus la résolution est élevée, et plus le nombre de pixels sera élevé. C’est mathématique.

Ce qui procure une image plus claire et plus nette.

Les écrans LCD qui produisent leur meilleure qualité d’image en étant définis sur leur résolution la plus élevée sont appelés : Résolution native.

Retrouver de nombreuses vidéos de cours sur la chaine Youtube Formip

Suivez le parcours CCNA sur le site Formip