+ de 700 vidéos sur le CCNA
  • N°1 de la certification Cisco Francophone
  • + de 8000 abonnés
  • + de 400 000 vidéos vues

.

topologies sans fil : Dans ce cours, nous allons voir d’autres topologies sans fil, ainsi que différents modes de fonctionnement.

topologies sans fil: répéteur (Repeater)

.

| En générale, chaque point d’accès d’un réseau sans fil est câblé à un système de distribution (DS) ou bien à une infrastructure commutée, comme par exemple un switch.

Pour étendre la couverture sans fil au-delà de la zone du point d’accès, il faut rajouter d’autres points d’accès, avec le câblage nécessaire. Ce qui peut poser certains problèmes, si la distance est trop grande pour gérer la communication Ethernet…

C’est pourquoi il est possible, dans ce cas, d’ajouter des points d’accès supplémentaires qui seront configurés en | mode « répéteur ».

Ce mode permet simplement de prendre le signal qu’il reçoit et de le retransmettre dans une nouvelle zone autour de ce nouvel équipement.

L’idée est de positionner le répéteur à porter du point d’accès, comme le montre le schéma.

.

.

Si le répéteur a un seul émetteur et récepteur, il devra obligatoirement fonctionner sur le même canal que l’AP qu’il utilise.

| Le problème, c’est que dans cette config, il est possible que le signal de l’AP soit reçu et retransmis par le répéteur, pour ensuite être reçu à nouveau par l’AP…

Ce qui réduit de moitié le débit, car le canal sera occupé deux fois plus.

Pour éviter ce problème, il faut utiliser un répéteur qui puisse utiliser deux émetteurs et deux récepteurs, afin d’isoler sur 2 canaux différents, les signaux de l’AP et ceux du répéteur.

Dans ce cas, une paire émetteur-récepteur est dédiée aux signaux dans la zone du point d’accès, et l’autre paire pour les signaux de la zone du répéteur.

Worgroup Bridge (WGB)

| Nous allons maintenant voir un appareil, qu’on appelle un pont Wifi.
On le retrouve, dans sa définition en anglais, avec les initiales de WGP.

| Ce module est destiné à tous les équipements de terminaison, qui dispose d’une liaison Ethernet filaire, mais qui n’est pas capable d’avoir une connexion sans fil.

On retrouve souvent ce type d’équipement dans les milieux hospitaliers.

C’est pourquoi on utilise un pont, qui permet de connecter la carte réseau filaire de l’appareil à un réseau sans fil.

Ce module agit plutôt comme un adaptateur réseau sans fil, mais qui ne fournit pas de BSS (Basic Service Set).

.

| Sur le schéma, on voit que l’AP fournit un BSS.
Le PC portable, à gauche est un client sans fil, et l’équipement de droite est associé à l’AP | par le pont wifi.

Parmi les WGB, il en existe 2 sortes : |

  •  On a le Pont universel, qu’on retrouve avec les initiales de « uWGB », ou un seul appareil filaire peut être ponté vers un réseau sans fil.
  •  Et on a le « WGB » qui est un système propriétaire de Cisco, qui permet de connecter plusieurs périphériques câblés à un réseau sans fil.

topologies sans fil : Pont extérieur

.

| Nous allons maintenant voir les ponts extérieurs.

Un point d’accès peut être configuré, comme un pont pour former une seule liaison sans fil d’un LAN à un autre sur une longue distance.

Ce type de liaisons, pontées à l’extérieure, est souvent utilisées pour la connectivité entre les bâtiments ou même, entre les villes.

Un point d’accès, configuré en mode pont, est nécessaire à chaque extrémité de la liaison sans fil, | et des antennes spéciales sont déployées afin de concentrer les signaux | dans une même direction.

Ce qui maximise la distance comme le montre le schéma.

.

Il existe aussi un autre type de pont, qui est le | pont multipoint.


Parfois, les réseaux LAN de plusieurs sites doivent être reliés entre eux.

Un pont multipoint permet de ponter un site central vers plusieurs autres sites secondaires.

Le site central, celui qui est représenté par l’immeuble au milieu, est connecté à une antenne omnidirectionnelle.
C’est-à-dire que son signal est transmis de manière égale dans toutes les directions, afin qu’il puisse atteindre les autres sites en même temps.

Et les sites secondaires disposent d’une antenne directionnelle pointée vers le site central, comme le montre le schéma.

.

RÉseau maillé (mesh)

.

Le dernier type de topologies que nous allons voir est le | réseau maillé.

Pour fournir une couverture sans fil sur une très grande zone, il n’est pas toujours pratique de câbler en Ethernet, tous les points d’accès.

C’est là qu’intervient le mode maillé.

Dans ce type, plusieurs AP seront configurés en mode Mesh, qu’on peut traduire en français par « Maillé ».
Ici, le trafic sans fil sera alors ponté d’AP en AP, comme une guirlande, en utilisant même des canaux différents.

En général, chaque point d’accès maillé aura un BSS sur un canal, sur lequel, les clients sans fil pourront s’associer.

À la périphérie du réseau maillé, la liaison du trafic est pontée vers l’infrastructure filaire du LAN comme le montre le schéma.

Avec les AP’s de Cisco, vous pouvez créer un réseau maillé à l’intérieur ou à l’extérieur, qui exécutera son propre protocole de routage dynamique pour déterminer le meilleur chemin vers les points d’accès maillés.

Retrouver de nombreuses vidéos de cours sur la chaine Youtube Formip

Suivez le parcours CCNA sur le site Formip