+ de 700 vidéos sur le CCNA
  • N°1 de la certification Cisco Francophone
  • + de 8000 abonnés
  • + de 400 000 vidéos vues

Paquet Hello OSPF

Paquet Hello : Établissement des voisins adjacents en OSPF

Paquet Hello: Les routeurs qui ont comme routage, OSPF, doivent reconnaitre leurs voisins avant de pouvoir partager des infos de routage, car ces infos dépendent de l’état du lien entre deux routeurs. 

|C’est le protocole « Hello » qui permet de découvrir les voisins.

Les paquets « hello » sont envoyés sur toutes les interfaces activées par OSPF, pour savoir s’il y a des voisins sur ces liens.

Ça permet d’établir et de maintenir les relations de voisinage, en s’assurant d’une bonne communication dans les deux.

Cette relation de voisinage OSPF, est formée entre deux routeurs s’ils acceptent tous deux :

  • -l’ID de la zone
  • -Les paquets de types Hello
  • -Et l’authentification. 

Bien évidemment, les routeurs doivent être sur le même sous-réseau IP. 

Chaque interface qui participe à L’OSPF, utilise |l’adresse multicast 224.0.0.5 pour envoyer périodiquement des paquets hello. 

|Ce paquet contient plusieurs informations:

  • |On à le Router ID, qui est l’identifiant unique du routeur.

Par défaut, il |s’agit de l’adresse IP de loopback la plus élevée.

Et si aucune adresse le loopback n’est configuré, et bien, ce sera l’adresse IP la plus élevée des interfaces du routeur. 
|Cette valeur est modifiable avec la commande « router-id » .

  • |On à les intervalles hello et dead.

L’intervalle hello indique la fréquence en secondes que le paquet sera envoyé.

Par défaut il est de 10 secondes. 

Et l’intervalle dead est le temps en secondes qu’un routeur va attendre avant de déclarer son voisin, hors service, si il ne reçoit pas les paquets « hello ».

Par défaut, cet intervalle est quatre fois supérieur à l’intervalle hello.

  • |Le champ Neighbors: 

Répertorie les routeurs voisins ou la communication est bonne dans les deux sens. 

C’est-à-dire lorsque le routeur se reconnait dans les paquets hello de ces propres voisins.

  • |LID de zone, sert à cloisonner les échanges ospf.

Pour communiquer, deux routeurs doivent partager le même domaine réseau et leurs interfaces doivent appartenir à la même zone OSPF.

Les voisins doivent aussi partager le même sous-réseau et le même masque de sous-réseau.

  • |On à la priorité du routeur :
  • OSPF l’utilise pour élire un DR et un BDR .

|Le DR est le routeur principal, on peut le voir comme un porte-parole.

Et le BDR est le backup du porte-parole.

  • |Ensuite, on a les adresses DR et BDR: 

Ce sont les adresses IP des routeurs, qui ont été désignés comme porte-parole et comme backup.

  • |On a les données d’authentification.

C’est une option qui n’est pas activée par défaut.

Mais si elle l’ai, alors les routeurs devront avoir les mêmes données d’authentification pour pouvoir communiquer.

  • |Et on à le champ « Stub area flag » : 

C’est une zone assez spéciale, qui utilise une technique pour réduire les mises à jour de routage, en les remplaçant par une route par défaut.

États voisins OSPF

|Les interfaces voisines OSPF, peuvent rencontrer sept états différents.

Ces 7 états correspondent à deux moments

  • |D’une part, on à la découverte des voisins
  • |Et de l’autre,la découverte des routes.

|Les trois premières étapes visent à découvrir le voisin.

  • |Dans l’état Down State,

il n’y a pas d’échange d’informations entre les voisins. OSPF attend uniquement le prochain état qui est l’Init State.

  • |Dans ce dernier, en Init,

les routeurs OSPF envoient des paquets Hello à intervalles réguliers, pour établir une relation avec les routeurs voisins.
Dès qu’une interface reçoit le premier paquet Hello, le routeur entre alors, dans l’état « Init State », c’est-à-dire qu’il sait, qu’il y a un voisin en face et qu’il attend d’entrer en relation avec lui.

Ce qui se fera dans la prochaine et dernière étape.

  • |C’est l’état Two-Way State.

Ici chaque routeur OSPF tente d’établir une communication bidirectionnelle avec chaque voisin du même réseau IP, en utilisant les paquets de types 1 qui sont des paquets Hello.

|En d’autres termes, les paquets Hello embarquent la liste des voisins OSPF connus de l’envoyeur.

Un routeur entre dans cet état, quand il se voit dans le « Hello » d’un voisin.

|Passons maintenant aux états de la découverte des routes.

  • |La première étape est le ExStart State.

C’est le début de l’échange LSDB entre les deux routeurs.

C’est-à-dire qu’ils commencent à s’échanger des informations sur l’état des liens.

  • |Ensuite on à l’état Exchange.

Dans cet état, |les paquets DBD qui contiennent les en-têtes |LSA sont échangés.

  • |On passe après, à l’état Loading.

|Le voisin envoie des LSR pour chaque réseau qu’il ne connaît pas.
|Et l’autre voisin lui répond avec des LSU, qui contiennent les informations sur les réseaux demandés.

  • |Et pour finir, on à l’état Full.

Ici, les deux routeurs ont une base de données synchronisée et sont complètement adjacents l’un à l’autre.

Chaque routeur gardera une liste de ses propres voisins.