Skip to content

Protocole PPPoE (tunnel de niveau 2 entre deux routeurs)

0
(0)

Le Protocole PPPoE permet de  :

– créé un tunnel de niveau 2 entre deux routeurs

– il prend 8 octets

– et il doit être en points à point

Protocole PPPoE

PPPoE

Au tout début d’internet, nous y allions avec des modems analogiques, qu’on connaissait aussi sous le nom de modem 56k.

Ce modem permettait de passer du signal numérique de notre ordinateur au signal analogique de notre ligne téléphonique.

Le protocole utilisé sur ce type de modems était le PPP (Point To point Protocole) avec une authentification CHAP.

Cette authentification permettait au fournisseur d’accès Internet d’identifier chacun de ses clients et de voir s’ils étaient à jour dans leurs paiements.

Ensuite sont arrivés les modems de type ADSL. Avec ce type de modem, les fournisseurs d’accès à internet n’avaient pas de solution pour authentifier leurs clients, car il n’y avait plus de liaison PPP, mais une liaison Ethernet.

Afin de pouvoir continuer à utiliser l’authentification CHAP, il a été décidé d’encapsuler le protocole PPP au travers du protocole Ethernet. C’est comme ça que le protocole PPPoE est né, il signifie protocole point To point over Ethernet.

Le Protocole PPPoE permet de :

– créé un tunnel de niveau 2 entre deux routeurs

– il prend 8 octets

– et il doit être en points à point

Un tunnel PPPoE ne peut être monté qu’entre deux routeurs directement connectés !

Comme le simulateur packet tracer ne prend pas en charge ce type de commande, nous allons voir sa configuration sans travaux pratiques. Ici nous avons 2 routeurs interconnectés entre eux, et on va configurer le routeur 1 comme le client PPPoE. Le routeur 2, qui est côté opérateur, est déjà configuré.

La configuration du client PPPoE est relativement simple. Il faut créer une interface de numérotation pour gérer la connexion PPPoE et l’attacher à une interface physique qui fournira le transport.

La création de l’interface se fait avec la commande « interface dialer1 »
La commande « ip address negotiated » permet de faire demander au client d’utiliser une adresse IP fournie par le serveur PPPoE.
La commande « encapsulation ppp » définit le type d’encapsulation
Et la commande « dialer pool 1 » permet de spécifier un pool de numérotation sur l’interface.

Ensuite on va associer notre interface Ethernet 0/1 a l’interface de numérotation qu’on vient de créer :
Pour cela, on se connecter sur l’interface Ethernet 0/1, on lui fait un « no ip address » et on lui déclarer le pool qu’on à créer précédemment avec la commande «  pppoe-client dial-pool-number 1 »

On remarque l’adjacence EIGRP qui monte sur l’exemple, juste après que l’accès virtuel passe en up.

Avec un show ip interface brief, on voit que le routeur 1 à obtenue l’adresse 10.10.10.3 du serveur PPPoE, qui est le routeur2. Cette adresse IP se trouve sur l’interface virtuelle et non sur l’interface physique Etheernet0/1.

La commande show PPPOE session, nous permet de voir qu’une session est établit sur l’interface Ethernet 0/1

Suivez le parcours CCNA sur le site Formip et retrouvez tous nos cours pour réussir votre CCNA sur la chaîne YouTube de Formip.

Cet article était-il utile ?

Cliquez sur une étoile pour l'évaluer !

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à évaluer cet article !

Comme vous avez trouvé ce post utile...

Suivez-nous sur les médias sociaux !

Nous sommes désolés que ce post n'ait pas été utile pour vous !

Laissez-nous améliorer ce poste !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer cet article ?

Sommaire

Catégorie
Partagez

AJOUTER UN COMMENTAIRE

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

POURSUIVEZ VOTRE LECTURE