Skip to content

7 conseils pour Passer la Certification CISM

Certification CISM
4
(1)

Vous voulez passer la certification CISM ? Vous êtes à l’affut de conseils pour réussir l’examen ?

Vous êtes au bon endroit !

La certification CISM est une norme de réussite du domaine de la gestion de la cybersécurité reconnue dans le monde entier. L’obtention de cette certification demande du temps et du dévouement, mais elle représente une opportunité professionnelle certaine.

Non seulement votre dossier sera valorisé, mais vous serez en mesure de négocier vos contrats auprès des entreprises du privé comme du public. Autrement dit, c’est la meilleure manière de propulser une carrière dans la sécurité informatique.

Dans cet article, nous allons justement vous aider à réussir cet examen !

Voici ce que vous allez apprendre :

Prêt(e) ? Alors commençons sans plus tarder avec notre première leçon !

réussir examen cism

Planifiez votre plan de révision sur 90 jours

Vous vous êtes engagé(e) à réussir l’examen du CISM ? Alors vous devez préparer une feuille de route de révision de 90 jours !

Pourquoi trois mois ? Parce que s’y prendre trop tôt est la meilleure manière de procrastiner et de ne pas être suffisamment motivé dans ses révisions. Inversement, s’y prendre trop tard est trop risqué.

À noter : En établissant votre plan d’étude, tenez compte de vos engagements professionnels et personnels. Il faut à la fois définir à quels moments vous réviserez (créneau horaire) mais aussi prévoir à l’avance l’objet de ces révisions !

En effet, sachant d’avance sur quoi vous allez travailler, vous serez plus efficient.

Vous ne savez pas par quoi commencer pour vos révisions ? Nous y venons juste en dessous.

Apprenez le guide de révision du CISM du bout des doigts

Le manuel de révision du CISM est justement conçu pour vous aider à vous préparer à l’examen. Il est facile à trouver et se compose de chapitres organisés qui couvrent les domaines de connaissances traités à l’examen.

Utilisez-le comme un outil de préparation à l’épreuve du CISM mais aussi comme une référence de la sécurité de l’information.

L’ouvrage a été dernièrement mis à jour en 2017 à l’occasion de sa 15e édition. C’est celle-ci qu’il vous faut ! Il comprend des études de cas qui apportent des solutions aux différents problèmes auxquels on peut faire face en sécurité de l’information.

Le manuel se compose en deux sections. La première couvre les concepts de base dont vous aurez besoin pour comprendre les termes clés et la logique de la sécurité. La seconde section retrace tous les domaines de connaissances que vous devez connaître avant de vous présenter à l’examen.

À noter : Ce manuel d’examen est un moyen de savoir ce que vous devez maîtriser. Utilisez-le pour tester régulièrement vos connaissances. Il est disponible à la fois en version papier comme en version électronique.

Formez-vous avec des podcasts, des vidéos, des séminaires ou des accompagnements

Travailler avec des livres est une très bonne chose. Mais n’oubliez pas qu’il vaut mieux viser une mémoire visuelle et auditive que seulement visuelle.

Le cerveau humain a beaucoup plus d’attrait pour les contenus vidéos que les textes, car c’est plus facile à digérer. Or, plus vous serez intéressé, plus vous vous amuserez, et mieux ça sera !

Pour ce faire, redirigez-vous vers des :

Vous trouverez énormément de podcasts et de vidéos anglophones au sujet de la certification CISM.

À noter : Les podcasts sont pratiques, vous pouvez les écouter pendant vos déplacements ou même pendant que vous vous reposez. Les vidéos, elles, apportent une perspective différente car elles permettent de suivre des cours facilement et à n’importe quel moment.

Il faut bien distinguer les contenus officiels de l’ISACA (l’organisme en charge du CISM) et les autres. Ceux de l’ISACA sont plus indigestes, mais 100% sûrs.

Vous trouverez de nombreuses formations payantes de préparation à l’exam du CISM sur internet. C’est un très bon moyen de passer la certification, car en engageant de l’argent, vous aurez encore plus d’obligations à vous investir dans les révisions.

Révisez les terminologies importantes

passer l’examen du cism

Un point essentiel de cet examen sont les terminologies techniques.

L’examen du CISM vous teste sur les questions de la sécurité de l’information. Or, il y a énormément de technologies utilisées dans le secteur de la sécurité et des systèmes informatiques.

Il est donc essentiel, non seulement de les comprendre, mais d’être en mesure de les utiliser ! Vous devez connaître ces terminologies techniques.

  1. Normes de sécurité : Les candidats doivent montrer une connaissance générale des normes de sécurité essentielles. Comme la confidentialité, l’accessibilité, la confirmation, l’intégrité et la cohérence. Celles-ci permettent de résoudre des problèmes qui peuvent survenir si les efforts de sécurité sont insuffisants ou incorrects.
  2. Vulnérabilités de sécurité : Les candidats doivent comprendre comment les cyberattaques sont évitées, avec quel équipement et à l’aide de quelle innovation de programmation. Les types d’attaques les plus courants sont le hameçonnage, les codes malveillants, les logiciels malveillants et les attaques par déni de service (DDOS), qui visent à dérober des informations.
  3. Problèmes de sécurité des réseaux : Le candidat doit être conscient des menaces qui pèsent sur la sécurité d’une entreprise et savoir comment y remédier.

Voici un rappel des terminologies à connaître !

Misez sur la compréhension, pas sur mémorisation

Suivez bien ce conseil, surtout si vous vous y prenez en retard.

La mémorisation est un processus qui consiste à enregistrer une information dans votre mémoire pour pouvoir la ressortir plus tard. Néanmoins, non seulement votre mémoire est limitée, mais elle n’est pas sûre. Il y a la mémoire à court-terme et à long-terme, les maîtrisez-vous parfaitement ?

À noter : En fait, il est préférable de comprendre un concept que de simplement l’apprendre. Lorsque vous comprenez quelque chose, non seulement vous pouvez l’employer très facilement et dans de nombreux contextes, mais elle reste dans votre tête plus facilement !

Ça ne veut pas dire que la mémoire est inutile. Mais nous voulons vous dire qu’il ne faut pas opter pour la stratégie du “par cœur”.

Ainsi, vous devez favoriser la compréhension conceptuelle sur la mémorisation pour réussir l’examen du CISM.

Faites des entraînements (gratuits ou payants)

Permettre à un candidat de lui faire passer un entraînement à l’examen du CISM plusieurs fois avant le Jour J présente un avantage considérable !

Vous êtes du genre à beaucoup stresser ? Les entraînements pratiques vous préparent à la situation que vous redoutez et vous permettent ainsi de moins paniquer à l’examen.

Vous ne savez pas quel sera le format de l’épreuve ? Un test pratique vous permet de découvrir le format des questions auxquelles vous devrez faire face.

Vous ne savez pas quelles sont vos faiblesses ? Passer un entraînement vous permet de réaliser là où vous êtes à l’aise et sur quoi vous devriez vous pencher.

À noter : Les entraînements officiels sont établis par des responsables de l’épreuve. Vous pouvez aussi passer des tests organisés par des entreprises extérieures à l’examen, mais vous n’aurez pas les mêmes garanties …

Il existe des tests gratuits comme payants.

Retrouvez-en ci-dessous :

Nous vous invitons à faire vos propres recherches à côté.

Nos conseils pour le jour de l’examen

Pour finir, nous tenons à vous donner quelques perspectives sur le jour de l’examen

Suivez ces conseils pour passer la certification CISM dans les meilleures conditions !

Passez l’examen du CISM comme un chef !

Ça y est, nous voilà à la fin de cet article. Désormais, vous en savez beaucoup plus sur l’épreuve qui offre la prestigieuse certification CISM. Vous avez pu prendre connaissance de nos conseils et nos recommandations pour bien réviser et réussir le Jour J !

Non seulement vous savez comment réviser (méthodes de travail, organisation), mais vous avez appris où vous tourner pour dénicher les meilleures sources.

À présent, il ne vous reste plus qu’à vous inscrire à l’examen, si ce n’est pas déjà fait, et à préparer votre plan de révision sur 90 jours.

Newsletter IT "Hebdomadaire"

Recevez gratuitement dès votre inscription à ma Newsletter hebdomadaire :

  • La formation 100% en ligne « Devenir un Expert IT certifié », d’une valeur de 79€
  • Le guide pour tout comprendre sur la certification IT
  • Tous mes meilleurs conseils pour atteindre vos objectifs PRO

Cet article était-il utile ?

Cliquez sur une étoile pour l'évaluer !

Note moyenne 4 / 5. Nombre de votes : 1

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à évaluer cet article !

Comme vous avez trouvé ce post utile...

Suivez-nous sur les médias sociaux !

Nous sommes désolés que ce post n'ait pas été utile pour vous !

Laissez-nous améliorer ce poste !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer cet article ?

Sommaire

Catégorie
Partagez

AJOUTER UN COMMENTAIRE

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

POURSUIVEZ VOTRE LECTURE