Skip to content

Saurez-vous Préparer votre Certification IT comme un Pro ?

Préparer Certification IT
5
(1)

Le grand jour approche. Vous connaissez la date de passage de votre certification IT.

Ce titre professionnel, vous le désirez plus que tout. C’est votre sésame pour décrocher le “job” de vos rêves. Mais…

La charge de travail et les révisions vous intimident. Les connaissances à assimiler sont conséquentes, l’examen très difficile.

Pas de panique : Formip vous accompagne.

Votre réussite repose sur votre hygiène de vie et votre organisation.

Découvrez ici les conseils incontournables pour des révisions efficaces et un examen réalisé sereinement.

Avant l'examen : construisez votre stratégie et appliquez-la

“Le bon général a gagné la bataille avant de l'engager.” (Sun Tzu)

La préparation est la clé de votre succès. Adoptez ce plan d’actions en 3 étapes.

Étape n°1 : planifiez

Votre objectif : ressentir confiance et sérénité le jour de l’examen. L’impréparation est la mère de tous les échecs.

Un « bourrage de crâne » de dernières minutes est contreproductif, les notions étudiées non consolidées. Procéder ainsi, c’est l’échec assuré.

La solution : anticiper et planifier. Vous connaissez la date d’examen. Construisez un rétroplanning cohérent pour être prêt quelques jours avant le jour J (vous resterez serein en cas d’imprévus !).

 Comment réaliser votre rétroplanning ?

Terminé, ce rétroplanning devient le fil conducteur de votre apprentissage. Suivez-le avec rigueur, il vous mènera au succès.

À noter : En répartissant l’apprentissage dans le temps, vous chouchoutez votre mémoire. Moins de connaissances à assimiler au quotidien, donc moins d’efforts pour les retenir. Vous conservez votre enthousiasme et vous évitez la procrastination !

Étape n°2 : préparez vos supports d'apprentissage

Apprendre avec efficacité requiert de travailler sur des supports d’apprentissage complets et lisibles.

Réviser avec des documents mal rédigés et partiels est énergivore et chronophage.

Comment faire ?

Vous facilitez apprentissage et compréhension. Vous êtes pleinement productif.

Étape n°3 : offrez-vous un environnement de travail studieux

Vous l’avez compris : votre réussite repose sur vos conditions d’apprentissage. Travaillez au calme, dans un lieu où tout est à portée de main pour éviter toute perte de temps.

Veillez au respect de ces conditions si vous êtes amené à travailler en groupe.

Votre concentration, vous devez l’entretenir et la protéger. Sollicitée dans la durée, son efficacité diminue. Chaque interruption est préjudiciable.   

Comment maintenir un haut niveau de concentration ?

Coupez toute source de distraction : mettez votre mobile en mode avion lors de vos horaires de révision. Demandez aussi à vos proches de ne vous déranger qu’en cas d’extrême urgence.

Alternez sessions de travail intensives et mini-pauses (5 à 10 minutes de détente toutes les 45 minutes).

Votre préparation au quotidien

Soignez votre sommeil

Préparer un examen demande énormément d’énergie. Esprit et corps sont particulièrement sollicités. La fatigue dégrade votre mémoire, nuit à votre compréhension et à votre concentration.

Le secret de votre réussite : dormir suffisamment. Le sommeil joue un rôle primordial dans vos capacités cognitives.

2 conseils :

Vous rencontrez des difficultés à vous endormir ? Installez-vous confortablement dans un endroit frais et calme puis lisez. Évitez de réviser ou de regarder un écran. Une révision de dernière minute est une source de stress.

À noter : Un bon sommeil favorise l’assimilation des connaissances. Vous apprenez plus vite. Les sujets sont mieux maîtrisés. Une sensation de confiance s’empare de vous !

Testez vos connaissances régulièrement

Vous évaluer, c’est primordial ! Révisez en groupe et participez à des discussions. Un regard extérieur facilite l’identification des sujets maîtrisés ou non. Vous bénéficiez des avantages d’un apprentissage actif.

À noter : Si vous êtes capable d’expliquer, voire d’enseigner un concept, vous le maîtrisez assurément.

Entraînez-vous avec des examens blancs

Fondamental pour être confiant le jour de l’épreuve. Procurez-vous des annales de l’épreuve.

S’entraîner avec des examens blancs vous permet :

Accordez-vous des pauses détente

Vous avez énormément de concepts à intégrer et à mémoriser. S’accorder des pauses régulières est salutaire.

Pour assimiler vos cours convenablement :

Vous vous ressourcez et vous entretenez vos capacités intellectuelles. Vous vous offrez une décompression bienvenue.

À noter : Faire du sport est un “investissement”. Vous améliorez vos dispositions intellectuelles (oxygénation, résistance au stress…).

Soignez votre alimentation

Votre cerveau, comme tout organe ou muscle, a besoin de carburant. L’alimentation lui fournit l’énergie nécessaire à son bon fonctionnement.

À noter : Optez pour des aliments sains et des repas équilibrés. Ainsi, vos capacités intellectuelles s’améliorent et le stress diminue.

Adoptez une « zen attitude »

Inévitablement, avant votre examen, le stress s’installe. Des exercices de méditation ou de sophrologie aident à canaliser le stress, à maîtriser vos doutes et à adopter une attitude positive.

À noter : Maître de vos émotions, vous conservez votre lucidité pendant l’épreuve. Vous raisonnez plus pertinemment et vos chances de succès augmentent significativement.

N’attendez pas le jour J pour vous préparer

Attention : N’attendez pas le jour J pour regrouper le matériel et les documents nécessaires.

Relisez attentivement la convocation pour connaître les modalités d’examen (accès à l’épreuve, interdictions…).

 Soyez vigilant ! Certains centres exigent 2 pièces d’identité.

Le jour de l'examen : les 8 commandements

Ce repas est essentiel. Il permet à votre cerveau de fonctionner à son plein potentiel. Privilégiez les protéines et le bon gras. Thé, café, chocolat chaud… Pour la boisson, faites-vous plaisir. Préparez une bouteille d’eau pour vous hydrater pendant l’examen.

N’arrivez pas pile à l’heure. Vous serez stressé avant de commencer l’épreuve.

Décisives, pour prendre connaissance des modalités d’examen. Lisez attentivement les consignes pour éviter toute erreur préjudiciable.

Pendant toute la durée de l’examen, concentrez-vous en priorité sur votre score. Ne pensez pas à l’obtention de la certification.

Soyez attentif aux modalités d’examen. Pour certains (CCNA, par exemple), la réponse validée, il vous est impossible de la modifier.

Après le test : restez confiant

Vous étiez fin prêt, vous aviez un moral de gagnant. Votre préparation a été bonne. Vous avez mis tous les atouts de votre côté pour réussir.

À noter : L’examen passé, ne le ressassez pas indéfiniment.

Vous ne pouvez plus revenir en arrière. Quel que soit le résultat, vous vous êtes challengé. Vous avez entrepris une démarche très positive !

“Je ne perds jamais. Soit, je gagne, soit j’apprends ” (Nelson Mandela).

Et vous, quelles sont vos routines pour préparer un examen ? Avez-vous des anecdotes sur le sujet ? Parlons-en en commentaires !

Newsletter IT "Hebdomadaire"

Recevez gratuitement dès votre inscription à ma Newsletter hebdomadaire :

  • La formation 100% en ligne « Devenir un Expert IT certifié », d’une valeur de 79€
  • Le guide pour tout comprendre sur la certification IT
  • Tous mes meilleurs conseils pour atteindre vos objectifs PRO

Cet article était-il utile ?

Cliquez sur une étoile pour l'évaluer !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 1

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à évaluer cet article !

Comme vous avez trouvé ce post utile...

Suivez-nous sur les médias sociaux !

Nous sommes désolés que ce post n'ait pas été utile pour vous !

Laissez-nous améliorer ce poste !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer cet article ?

Sommaire

Catégorie
Partagez

AJOUTER UN COMMENTAIRE

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

POURSUIVEZ VOTRE LECTURE