+ de 700 vidéos sur le CCNA
  • N°1 de la certification Cisco Francophone
  • + de 8000 abonnés
  • + de 400 000 vidéos vues

DHCP Dynamic Host Configuration Protocole

Serveur DHCP : Le service DHCP, permet aux périphériques d’un réseau d’obtenir automatiquement des adresses IP et d’autres informations à partir d’un serveur DHCP. 

Ça permet d’automatiser l’affectation des adresses IP, des masques de sous-réseau , des passerelles par défaut et d’autres paramètres de réseau IP.

Un fournisseur de services internet, peut, soit :

  • fournir une adresse statique à configurer sur l’interface connectée à Internet de son propre routeur,
  • ou bien une adresse dynamique qui sera distribuer automatiquement pas DHCP !

Sur de grands réseaux ou il y’a beaucoup d’utilisateurs, le DHCP est conseillé. 

Grâce à lui, si de nouveaux utilisateurs arrivent, ou bien s’il y’a une migration de PC, l’admin réseau n’aura pas à configurer manuellement les paramètres IP des postes informatiques !

Elles seront attribuées automatiquement par le DHCP !

Si le fournisseur d’accès à internet utilise son propre DHCP pour fournir une IP à l’interface côté internet du routeur de son propre LAN, alors, aucune configuration manuelle n’est à faire. 

L’interface cotée du FAI sera configurée pour fonctionner comme un client DHCP. 

C’est-à-dire que le routeur demandera lui-même une adresse IP au Fournisseur d’accès à internet.

|Et parfois, les adresses sont attribuées par le fournisseur en statique, c’est-à-dire sans DHCP.

Dans ce cas, si le fournisseur fournit une adresse IP statique sans DHCP, il faudra la configurer soit même sur le routeur !

Admettons que le FAI nous attribue l’IP statique : | 221.118.50.225 avec un masque en /27. Dans ce cas, il y’aura 2 choses à faire.

  • |La première est de configurer l’adresse IP statique sur l’interface du routeur qui est du côté du FAI.Ici c’est la gi0/0.
  • |Et la deuxième chose à faire est de configurer une route par défaut qui transmettra tout le trafic destiné à Internet vers l’interface qui est à l’autre bout du routeur.
    C’est-à-dire chez le fournisseur d’accès à internet !

La gestion d’un réseau peut prendre beaucoup de temps. Les utilisateurs du réseau se déplacent régulièrement, de nouvelles personnes arrivent et d’autres partent.

À chaque changement ou déplacement d’utilisateurs, cela demande du travail, à la personne qui s’occupe de l’informatique.

Selon le nombre d’utilisateurs, leurs configurations manuelles des adresses IP sur le réseau sont pratiquement impossibles.

Le service DHCP permet de diminuer considérablement cette charge de travail, car il attribue automatiquement une adresse IP à partir d’un pool d’ IP qu’on lui aura défini..

Mais il ne fait pas que ça, en plus, il automatise aussi le paramétrage :

  • des masques de sous-réseau,
  • des passerelles par défaut
  • et aussi d’autres paramètres réseau.

Le DHCP repose sur un modèle client / serveur. Le serveur attribue les adresses IP et paramètres, de façon dynamique aux clients.

Quand on dit client, ça peut être :

  • un PC,
  • un Téléphone IP,
  • une imprimante,

En gros, tout périphérique de terminaison qui demande ses propres paramètres au serveur DHCP !

Tout appareil, où il est possible de lui mettre une IP, à la possibilité d’utiliser le DHCP pour obtenir sa propre configuration IP.

En DHCP, il y’a trois mécanismes d’allocation d’adresse de base:

|On à l’ affectation dynamique des adresses IP.

C’est le type d’attribution d’IP la plus courante. 

Serveur DHCP

On va prendre comme exemple, |le réseau de chez nous, avec 1 PC raccorder à un routeur freebox qui fait lui-même DHCP.

Dès que le PC démarre, le service client DHCP déclenche un Broadcast du type | « DHCP Discover » qui inclut l’ adresse MAC du client. 

Si un serveur DHCP est en écoute sur le même sous-réseau, il répondra avec un message du type | « DHCP Offer ». 

Et comme son nom l’indique, ce message offrira une adresse IP, non utilisée, à partir d’un pool d’adresses qui se trouve sur le serveur DHCP. 

Pour accepter l’adresse que le serveur lui aura proposée, le client répondra avec une trame | « DHCP request ». 

Le serveur marquera alors l’adresse IP comme étant utilisé, dans sa base de données, et enverra un message de| type ACK au client, pour confirmer cette attribution.

Ensuite le serveur démarre son| compte à rebours.

C’est une minuterie d’allocation de l’adresse.

Lorsque ce temps d’allocation est terminé, le serveur DHCP peut récupérer l’adresse et la renvoyer a son |pool d’IP pour la distribuer, plus tard, à un autre hôte.

|Le second mécanisme est l’ affectation automatique d’adresses IP.

Il est très similaire à |l’affectation dynamique, sauf que le temps de location : Le « Lease Timer ». Est défini pour |ne jamais expirer. 

Ça permet au client DHCP d’être toujours associé à la même adresse IP.

|Et nous avons l’affectation statique !

Qui permet à un hôte de rester joignable à une IP, qu’on aura au préalable choisie et configurer statiquement dans la base de données du DHCP. Cette affectation est très utilisée sur les imprimante et serveur, ou tout appareil qui doivent rester joignables, à une seule et même adresse. 
|Une entrée statique est créée dans la base de données DHCP, |qui mappe l’adresse IP avec la mac adresse.

Cette IP sera ensuite retirée du pool DHCP.

Nous avons vu qu’un fournisseur de service à internet pouvait donner une IP statique à configurer, soit même, sur l’interface de notre routeur, coté internet !

|Dans d’autres cas, une IP peut être fournie par le DHCP!

Si le fournisseur d’accès utilise un DHCP pour distribuer une IP à notre interface |GI0/0, alors, aucune adresse ne pourra être configurée manuellement. 

L’interface connectée à internet sera configurée pour fonctionner comme un client DHCP.

La commande |IP address dhcp, faite sur l’interface de sortie, lui permet d’effectuer sa propre demande d’IP, au fournisseur !