+ de 700 vidéos sur le CCNA
  • N°1 de la certification Cisco Francophone
  • + de 8000 abonnés
  • + de 400 000 vidéos vues
Abonnez-vous à notre chaîne YouTube

Switch et Routeur: Différence

Switch et Routeur: : Dans ce cours, nous allons parler des différences entre les routeurs et les commutateurs.

Alors… qu’est-ce qu’un routeur ou qu’est-ce que le routage exactement?

On sait qu’un commutateur ‘Switch’ et un routeur ‘route’ ! C’est la base !

Mais qu’est-ce que ça signifie exactement ?

Dans les cours précédents, nous avons vu que les commutateurs, switch les données en fonction des adresses MAC.

Sa seule préoccupation est de savoir sur quelle interface envoyer la trame Ethernet en analysant l’adresse MAC de destination.

Le commutateur travaille à la couche 2, la couche liaison de données !

Concernant, les routeurs, ils ont une tâche similaire, sauf qu’ils vont examiner les paquets IP !

Ils examinent l’adresse IP de destination du paquet IP et envoient sur la bonne interface.

Le routeur travaille donc à la couche 3, la couche réseau !

Du coup , on pourrait avoir tendance à ce demander, pourquoi ne pas utiliser que des adresses MAC, comme ils sont aussi uniques sur le réseau?

Ou bien pourquoi ne pas utilisé que des switchs?

Et bien, on va essayer de voir la réelle différence entre un commutateur et un routeur !

| Ici sur le 1er schéma, nous avons deux commutateurs, qui contiennent chacun + de 500 PC connectés !

Maintenant, si l’ensemble des PC veulent communiquer ensemble, les commutateurs doivent apprendre les 1000 adresses MAC !!

Ils devront apprendre aussi bien les PC’s de gauche que ceux de droite !

Maintenant, imaginez un plus grand réseau, ou il y’aurait des millions d’appareils, par exemple Internet !

À votre avis, serait-il possible de stocker des millions d’entrées dans la table MAC d’un même commutateur?

Bien évidemment que non !

|Maintenant, prenons le même exemple, sauf que nous utilisons des routeurs !

Sur ce schéma, nous avons 500 PC connectés au routeur A, qui font partit du réseau 192.168.1.0, avec un /24 qui correspond à un masque de sous réseau de 3 fois 255 .0.

Le routeur B, a lui aussi 500 PC et utilise le réseau 192.168.2.0, avec le même masque.

Les routeurs «routent» en fonction des informations IP.

Dans notre exemple, le routeur A doit juste savoir que le réseau 192.168.2.0 est derrière le routeur B. Et inversement, le routeur B doit juste savoir que le réseau 1.0 est derrière le routeur A.

|Au lieu d’avoir une table d’adresses MAC avec + de 1000 adresses, nous n’avons plus besoin que |d’une seule entrée sur chaque routeur pour les autres réseaux.

La principale différence est que les commutateurs utilisent des tables d’adresses Mac pour transférer les trames Ethernet et les routeurs utilisent une table de routage pour savoir où transférer les paquets IP.

Quand on sort un nouveau routeur de la boîte et qu’on le connecte pour la 1re fois, il va construire une table de routage, mais les seules informations qu’il va enregistrer, ce sont uniquement les interfaces qui lui sont directement connectées.

Tandis qu’un commutateur, lui il va inscrire dans sa table MAC, toutes les infos qui viennent de partout !

📘Guide IT💻+ 1 cours gratuit sur le réseau informatique

La Voie Express vers ses objectifs professionnels