Inscrivez-vous maintenantpour commencer le mini-cours CCNA et recevoir :
  • Le guide de la Certification Cisco
  • Le Dump des questions/réponses de l'examen CCNA
  • 100% Gratuit

Masque de sous réseau IPv6

EUI-64: Les adresses IPv6 ont aussi un masque de sous-réseau, mais au lieu de taper quelque chose comme 3 fois 255.0, on utilise une longueur de préfixe.

C’est à peu près la même chose qu’en IPv4.

Le nombre derrière le / correspond au nombre de bits que nous utiliserons pour le préfixe.

Dans notre exemple, cela signifie que les |64 premiers bits sont sont la partie réseau, et tout ce qui ce qui se |trouve derrière peut être utilisé pour des hôtes.

Cette adresse peut être |raccourcie comme ceci :

Bon alors tout ça, c’est bien et facile, mais comment ça se passe, |si on à cette adresse :

Avec un masque en |/57 …

Tout d’abord, il faut déterminer dans quel parti est notre 57e bit !

En partant de la gauche et en comptant, |La partie en rouge contient les bits de 49 à 64 !

Maintenant pour savoir ou exactement, il faut |convertir l’hexa 2121 en binaire !

Notre 57e bit marque |la séparation entre la partit réseau et la partit Hôte.

Comme pour l’IPv4, il faut passer |tous les bits, à droite de la séparation, à « 0 »

|Et ensuite, recalculer en hexa

Il nous reste plus, qu’a remplacé cette parti sur notre adresse IPv6 et passé le reste des bits de droite à « 0 » |pour trouver notre adresse réseau

Cette adresse réseau étant un peu longue, on peut la| raccourcir comme ceci :

Vous l’aurez remarqué, en IPv6, il faut un peu plus se salir les mains dans le binaire !

Il nous faudra un certain temps pour s’habituer à l’adressage IPv6 et à la recherche des préfixes, mais plus on le fera, et plus ça deviendra facile.

Types d’adresses IPv6

|Pour résumer, une adresse IPv4 fait 32 bits, et comporte des masques de sous réseau allant de 0 à 32.

Pour de l’IPv6, on est sur du 128 bits, et les masques de sous-réseaux vont de 0 à 128.

Comme pour l’IPv4 , |il y a, une partie pour l’adresse réseau qu’on surnomme le Prefixe, et |une partie pour les hôtes, qu’on appelle la parti Host !

|Et voici quelques exemples d’adresse IPv6 avec différent masque

|Une adresse IPv6 prend en charge 3 types d’adresses :

  • Unicast
  • Multicast
  • et Anycast.

Il n’ya plus de notions de broadcast, car elle a été remplacer par une multicast spécifique !

Côté multicast, nous avons |les multicast assignés qui commencent tous par FF00 et |les autres mutlicast sont utilisées dans la découverte de voisinage !

En Unicast, nous avons :

  • |Les routes non spécifiées,
  • |On a la route par défaut
  • |L’adresse de bouclage
  • |L’adresse locale, qui est l’adresse obligatoire et indispensable au bon fonctionnement du protocole !
  • |La globale Unicast. Qui correspond à l’adresse publique.
  • |Et l’adresse locale unique.

Qui est l’adresse privée, générer aléatoirement !

C’est ce qu’on va voir tout de suite !

EUI-64 ( Extended Unique Identifier )

|Une adresse IPv6 attribuée à une interface est constituée :

  • d’un |préfixe de 64 bits
  • et d’un |identifiant d’interface de 64 bits aussi.

|Cet identifiant peut être créé de différentes manières :

  • |Soit statiquement, c’est-à-dire qu’on lui affecte manuellement une adresse.
  • |Soit par autoconfiguration, en utilisant la méthode par défaut EUI-64 qui est basé sur la mac adresse de la carte réseau !
  • |Ou bien dynamiquement, à l’aide du protocole DHCP en version 6 pour l’IPv6 !

On va voir comment est générée automatiquement une adresse IPv6 d’interface avec la méthode EUI-64 !

|Pour exemple, on va prendre un PC, et on va calculer son adresse EUI64, en fonction de sa mac adresse

En IPv6, n’importe quel équipement possède deux adresses :

  • |Une adresse locale pour la partie LAN
  • et une |adresse globale pour surfer sur le Net !

|Pour commencer, on va couper notre adresse MAC en 2


|Ensuite on va ajouter FF :FE au milieu de notre MAC adresse !


Pour rappel, |en vert est représentée la « OUI » qui correspond à l’identifiant unique du fournisseur de la carte réseau
|Et en bleu, on la « NIC » qui correspond à l’adresse de la carte réseau.

Pour continuer notre conversion, |on va prendre la partit de l’adresse qui contiens le 7e bit de notre ID d’interface !


|On va le convertir en binaire pour bien cibler ce 7e bit.


|Et on va l’inverser !

Si c’est « 0 », on le passe à « 1 »

et si c’est « 1 » on le passe à « 0 »


|Ensuite on repasse en hexal !


|Ce qui nous donne, la partie de notre ID d’interface générer par la méthode EUI-64 !

Côté configuration, admettons que notre PC est raccordé à un routeur.

|Le faite d’activer le protocole IPv6 sur l’interface du routeur avec la commande « ipv6 enable », va automatiquement |générer notre adresse IPv6 local avec EUI-64.

|Et coté de notre adresse globale, toujours sur l’interface, on va lui indiquer simplement le réseau auquel il doit appartenir avec la commande « ipv6 adress » suivi de la méthode EUI-64 pour lui laisser choisir l’adresse en fonction de la mac adresse de l’interface du PC.

|Et on aura notre adresse globale !

Et le dernier dernier point important à voir est que lorsque l’on configure IPv6 sur un routeur, par défaut, le routeur ne transmet aucun paquet IPv6 et donc ne créez pas non plus de table de routage.

|Pour l’activer, il faut lancer la commande « ipv6 unicast-routing » en mode de configuration global !

Inscrivez-vous maintenantpour commencer le mini-cours CCNA et recevoir :
  • Le guide de la Certification Cisco
  • Le Dump des questions/réponses de l'examen CCNA
  • 100% Gratuit
Inscrivez-vous maintenantpour commencer le mini-cours CCNA et recevoir :
  • Le guide de la Certification Cisco
  • Le Dump des questions/réponses de l'examen CCNA
  • 100% Gratuit
Inscrivez-vous maintenantpour commencer le mini-cours CCNA et recevoir :
  • Le guide de la Certification Cisco
  • Le Dump des questions/réponses de l'examen CCNA
  • 100% Gratuit
Share This