Skip to content

6 Types de Virtualisation Informatique [Définition & Usages]

Types Virtualisation
5
(2)

Vous voulez en apprendre plus sur la virtualisation informatique ? Vous ne connaissez pas les principaux types de virtualisation ?

Alors cet article devrait retenir votre attention…

La virtualisation est un processus qui consiste à simuler une fonctionnalité technique en la reproduisant au sein d’un environnement informatique virtuel dans un seul système. Elle permet de partager des technologies informatiques à différents utilisateurs, sans que leurs capacités ne soient divisées.

De plus en plus d’entreprises s’orientent vers la virtualisation informatique car elle offre une flexibilité de fonctionnement, et s’est avérée indispensable pendant les confinements qui ont lieu à l’arrivée du Covid-19.

Dans cet article, nous nous pencherons sur les 6 types de virtualisation les plus importantes.

Voici ce que vous allez apprendre :

Prêt(e) ? Alors intéressons-nous directement au 1er type de virtualisation !

types de virtualisation

Virtualisation des postes de travail

La virtualisation d’un poste de travail permet d’utiliser et de stocker des fichiers à des endroits auxquels tous les membres d’une équipe peuvent accéder facilement.

Ainsi, plusieurs personnes peuvent accéder aux applications et aux systèmes d’exploitation d’un seul ordinateur, après qu’ils aient été installés sur un serveur qui centralisant données.

À noter : Il existe deux méthodes de virtualisation de bureau : locale et distante. Elles sont toutes deux employées en fonction des besoins de l’entreprise.

1/ Toutefois, la virtualisation locale présente des limites. Elle ne permet notamment pas d’utiliser un appareil mobile pour accéder aux données du bureau.

2./ La virtualisation à distance, plus sûre, est la plus utilisée sur le marché. Les utilisateurs exécutent les systèmes d’exploitation et les applications à partir d’un serveur situé dans un centre de données sécurisé.

À quoi ça sert ?

Pour une entreprise, la virtualisation des postes de travail permet à ses employés de travailler à distance en cas de problème. Cette virtualisation permet aussi à l’entreprise de réduire ses charges.

Les plateformes de virtualisation de bureaux :

Voilà tout pour la virtualisation des postes de travail !

Virtualisation des applications

Grâce à la virtualisation des applications, les utilisateurs peuvent accéder à une application qui n’est pas installée sur leur ordinateur.

Tout comme la virtualisation des bureaux, cette virtualisation est essentielle au travail à distance. Les employés peuvent ainsi travailler depuis chez eux en profitant de leurs outils professionnels.

Cela signifie que les applications fonctionnent sur les ordinateurs comme si elles résidaient naturellement sur le disque dur de chacun d’eux, mais qu’elles sont exécutées sur un serveur centralisé.

À noter : Lorsqu’elle est virtualisée, une application fonctionne dans ce que l’on appelle le « bac à sable », un environnement qui fonctionne séparément du système d’exploitation. Ainsi, une modification ne touche pas le système d’exploitation.

À quoi ça sert ?

Avec une seule instance de l’application à gérer et à réparer, les professionnels économisent du temps et des efforts en n’ayant pas à les installer sur l’ordinateur de chaque personne. Les correctifs ou les mises à jour ne doivent être effectués qu’une seule fois.

quelles sont les différentes virtualisation informatique

Virtualisation des serveurs

La virtualisation d’un serveur offre une meilleure répartition des ressources, car elle permet à l’administrateur de diviser un serveur physique en plusieurs serveurs virtuels.

Ainsi, les entreprises peuvent réduire leurs coûts opérationnels tout en bénéficiant de délais de déploiement plus rapides et de meilleures performances de leurs applications.

Les serveurs virtuels partagent les capacités de CPU, de mémoire, de stockage et de mise en réseau. Elles sont tirées de l’hyperviseur du serveur physique sur lequel le serveur virtuel est construit.

La virtualisation des serveurs est la plus utilisée parmi celles que nous vous présentons dans cet article. Plus de 90 % des entreprises ont déjà remplacé leur serveur physique par un serveur virtuel.

À noter : Le serveur virtuel est généralement accompagné d’une machine virtuelle équipée d’une unité centrale, de mémoire vive et de matériel virtuel comme si c’était un serveur traditionnel dans le cloud.

La virtualisation permet à l’administrateur système d’ajouter rapidement d’autres machines virtuelles, éliminant ainsi le temps et le coût associés à la méthode traditionnelle d’achat d’une nouvelle machine physique.

À quoi ça sert ?

En plus du télétravail, cela permet aux services informatiques d’équilibrer la charge de travail de logiciels spécifiques d’une manière agile pour ne pas surcharger un serveur.

Ensuite, cette virtualisation améliore la sécurité du réseau car un seul serveur n’est visible du public, tandis que les autres sont cachés derrière un dispositif de sécurité de réseau à proxy inversé.

Les plateformes de virtualisation d’applications :

À présent, passons à la virtualisation du stockage !

Virtualisation du stockage

La virtualisation du stockage change royalement la donne pour les entreprises qui produisent et conservent beaucoup de données.

Plutôt que d’employer un espace de stockage physique, le stockage virtuel renvoie les données dans le cloud.

À noter : Les données étant stockées à distance, on peut ainsi puiser dans n’importe quelle source de stockage virtuel au sein du centre de données. Ça permet de les regrouper, de personnaliser le mode et le moment de stockage avec des données clés…

Il existe deux types de virtualisation du stockage : interne et externe.

La virtualisation du stockage interne n’est disponible que dans le logiciel d’un fournisseur, ce qui limite son utilisation. La virtualisation du stockage externe, elle, est généralement aussi alimentée par un fournisseur, mais elle présente moins de restrictions quant à l’endroit où les données peuvent être extraites et stockées.

À quoi ça sert ?

Le stockage virtuel centralisé améliore la flexibilité et la disponibilité des ressources d’une entreprise. Elle centralise les données en les rendant facilement gérables à partir d’une même console centrale.

Les plateformes de virtualisation du stockage :

Tout est clair ? Nous pouvons maintenant passer à la virtualisation des réseaux.

Virtualisation des réseaux

Dans le cadre de la virtualisation d’un réseau, tous les outils de mise en réseau physique et autres ressources sont intégrés dans un logiciel virtuel. Elle divise en outre la bande passante en plusieurs canaux, indépendants les uns des autres.

La virtualisation de réseau déconnecte le réseau virtuel du matériel physique. On peut ainsi utiliser des commutateurs pour diriger le trafic réseau et gérer les ressources en cas de surcharge de trafic.

À quoi ça sert ?

L’environnement informatique est donc beaucoup plus facile à administrer qu’un réseau strictement physique.

Les plateformes de virtualisation de réseaux :

Terminons sur la virtualisation des données !

Virtualisation des données

À ne pas confondre avec la virtualisation du stockage, il s’agit d’un type de virtualisation qui permet de collecter les données facilement et de les gérer depuis un seul endroit. C’est un outil de gestion des données !

Ainsi, les utilisateurs peuvent accéder à une plateforme virtuelle rendant la navigation plus simple. Ils peuvent extraire, séparer, manipuler et fournir des données sans aucune spécification. La virtualisation des données est très utile…

À quoi ça sert ?

Les plateformes de virtualisation des données :

Voilà tout, c’était la dernière virtualisation que nous avions à vous présenter !

Quelles virtualisations peuvent servir à votre entreprise ?

Ça y est, nous voilà à la fin de cet article. Désormais, vous en savez davantage sur la virtualisation informatique. Non seulement vous avez découvert les 6 types de virtualisations les plus importantes à l’heure actuelle, mais vous avez appris quels sont leurs intérêts pour une entreprise.

Alors, quelle virtualisation vous semble la meilleure pour votre activité ?

Si vous voulez en apprendre davantage dans l’informatique, et sur l’administration des réseaux, nous vous recommandons notre Certification IT. C’est une formation au cours de laquelle vous allez développer vos compétences, et faire passer votre CV en haut de la pile !

→ Découvrez notre Certification IT

Newsletter IT "Hebdomadaire"

Recevez gratuitement dès votre inscription à ma Newsletter hebdomadaire :

  • La formation 100% en ligne « Devenir un Expert IT certifié », d’une valeur de 79€
  • Le guide pour tout comprendre sur la certification IT
  • Tous mes meilleurs conseils pour atteindre vos objectifs PRO

Cet article était-il utile ?

Cliquez sur une étoile pour l'évaluer !

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 2

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à évaluer cet article !

Comme vous avez trouvé ce post utile...

Suivez-nous sur les médias sociaux !

Nous sommes désolés que ce post n'ait pas été utile pour vous !

Laissez-nous améliorer ce poste !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer cet article ?

Sommaire

Catégorie
Partagez

AJOUTER UN COMMENTAIRE

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

POURSUIVEZ VOTRE LECTURE