+ de 700 vidéos sur le CCNA
  • N°1 de la certification Cisco Francophone
  • + de 8000 abonnés
  • + de 400 000 vidéos vues
Abonnez-vous à notre chaîne YouTube

RIP Protocole de routage à vecteur de distance

Vecteur de distance RIP: Même si le protocole RIP est très ancien et peu utilisé, il est tout de même important d’en parler pour comprendre mieux le principe du routage dynamique !

|Le protocole RIP existe en 3 versions.

  • Il y’a Ripv1 qui utilise les masques par défaut des classes IP,
  • Ripv2 qui permet d’utiliser des masques modifiés
  • et RIPng pour l’ipv6 !

C’est un protocole normalisé qui fait partie des protocoles IGP, c’est-à-dire du routage interne.

Il envoie à ses voisins routeurs,toutes les 30 secondes, sa table de routage complète en utilisant le split-horizon et route-poisoning !

|Le split horizon permet de transmettre à ses voisins uniquement les réseaux qui ne lui sont pas directement raccordés !

Par exemple, sur cette topologie, |la table de routage du routeur 1 comprend les réseaux qui lui sont |directement connectés, et aussi ceux qui ont été appris par le protocole RIP, |c’est-à-dire les réseaux à l’autre bout !


|Sur le routeur 2, c’est pareil. On voit bien |ses deux réseaux qui lui sont directement connectés et le réseau |192.168.10.0 qui est derrière le routeur1 !

|Une mise à jour RIP du routeur 1 au 2, comprendra l’ensemble des réseaux que le routeur 1 connaît, mais aussi les réseaux que le routeur 2 connaît déjà, puisqu’il lui sont directement connectés.

|Grâce au split horizon, il enverra que les réseaux utiles, dont le routeur 2 à besoin.

En gros le Split – Horizon fait en sorte de ne pas transmettre des informations inutiles à ses voisins. Ce qui permet de diminuer la bande passante.

|Le « Route poisoning » permet de supprimer les réseaux indisponibles des tables de routage.

Par exemple si le réseau 192.168.10.0 devient |indisponible !

Une mise à jour RIP |partira du routeur 1 pour informer le routeur 2, avec une métrique infinie pour ce réseau indisponible.
La métrique infinie pour rip est 16.

Comme ça si des paquets arrivent à destination de ce réseau sur le routeur 2, il se permettra de le supprimer directement sans le passé au routeur1!

|Passons maintenant à la configuration de RIP.

La commande « router rip » permet d’activer le protocole.

Par défaut, il est dans la version 1.

Pour activer le RIPv2 , il suffit de taper la commande « version 2 »

Et la commande network permet de chercher de nouveau voisin de ces réseaux, et de les déclarer dans ses mises à jour à ses voisins !

|Et voici, maintenant à quoi ressemblerais nos tables de routage !

|Sur le routeur 1, on voit une ligne RIP qui dit que pour joindre le réseau complètement à droite il faut passer par l’interface 0/1 du routeur 2. Celle qui porte l’IP 192.168.0.2.

|Et pour le routeur 2, c’est la même chose, on y voit ses réseaux qui lui sont directement connectés, et en RIP on a le réseau 192.168.10.0 qui est joignable via l’IP 192.168.0.1

Sur la ligne RIP, le chiffre |120 correspond à la distance administrative, et le 1 correspond à la métrique.

Les routeurs qui fonctionnent avec le protocole RIP envoient périodiquement des messages d’update. Ces messages sont envoyés toutes les |30 secondes !

Et si un des routeurs ne reçoit pas de mise à jour, alors cela aura pour effet de |déclencher différents types de timers :

  • Si au bout de 30 secondes, il ne reçoit pas sa mise à jour, alors le| timer Invalid se déclenche.
  • Après 180 secondes, l’itinéraire est considéré comme invalide et placé dans le |mode Hold Down.
    Dans ce mode, les mises à jour de cette route seront ignorées pendant 180 secondes, à moins qu’elle obtienne une métrique plus faible.
  • Et par contre, si au bout de |240 secondes, la route est toujours indisponible, alors elle sera supprimée de la table de routage !

📘Guide IT💻+ 1 cours gratuit sur le réseau informatique

La Voie Express vers ses objectifs professionnels