+ de 700 vidéos sur le CCNA
  • N°1 de la certification Cisco Francophone
  • + de 8000 abonnés
  • + de 400 000 vidéos vues
Abonnez-vous à notre chaîne YouTube

.

XML JSON YAML : L’interface en ligne de commande, la CLI (Command-Line interface), est la méthode la plus courante depuis + de trente ans pour configurer les périphériques réseau.

| La CLI est idéale pour nous, les humains, mais pas si bien pour les ordinateurs.

.

On utilise des commandes de configuration pour tout configurer | et des commandes de type « Show » ou « debug » pour vérifier le travail.

La sortie de ces commandes de vérification est facile à interpréter pour nous les humains.

Mais par contre, il est difficile d’utiliser la CLI pour les scripts ou les outils d’automatisation de réseau.

Et même les commandes de configuration peuvent poser problème, car l’équipement réseau n’affiche aucune confirmation, après avoir tapé une commande.

L’invite de commande reste simplement vide.

Parfois, la CLI, peut ne pas suivre, si l’on colle trop de commandes d’un coup…

Alors même si pour nous, il est facile de repérer les commandes qui n’ont pas pu être exécutées, ne n’est pas le cas, pour les scripts CLI ou les outils d’automatisation du réseau.

C’est un problème qu’il faut prendre en compte.

L’alternative à l’interface CLI pour configurer les périphériques réseau consiste à utiliser des | interfaces de programmation d’application.

C’est ce qu’on appelle des | API’s (Application Programming Interface).

.

Les API utilisent des formats de données pour échanger des informations. Dans ce cours, nous allons voir les modèles et structures de données, les plus populaires.

Formats de donnÉes

| Les API utilisent souvent trois formats de données très courants qui sont :

.

  •  | Le XML (Extensible Markup Language)
  •  | Le JSON (JavaScript Object Notation)
  •  | Et le YAML (Yet Another Markup Language)

Nous allons détailler l’ensemble de ces 3 formats, en commençant | par le XML

XML (Extensible Markup Language)

.

C’est un langage qui s’oriente sur des balises et si vous connaissez déjà le HTML, alors il vous semblera familier.

Chaque élément que vous ajoutez doit commencer par le signe | « plus petit que » et se terminer par le signe | « plus grand que ».

Comme le montre l’exemple, où l’on peut voir des informations sur un | routeur Cisco CSR1000V, et un | routeur 1921.

On va maintenant comparer | une sortie CLI et XML.

Dans la sortie CLI, on peut voir le résultat de la commande « show arp » :

| Et voici ce que ça donne en XML :

Les différents éléments sont bien détaillés, ce qui rend la sortie XML très faciles à lire.

JSON (JavaScript Object Notation)

.

| Passons maintenant au « JSON », qui est plus récent que XML et a aussi une syntaxe assez simple.

Le JSON stocke les informations dans des paires de « clé-valeur » et utilise des objets pour son format.

Il est plus facile à lire que le XML, et utilise moins de ressource.

  •  | Les objets commencent par une accolade ouvrante et se terminent par une accolade fermante.
  •  | Les virgules permettent de séparer les objets.
  •  | Les doubles guillemets enveloppent les noms et les chaînes.
  •  | Et les listes sont encadrées par des crochets.

Dans l’exemple on voit les informations de notre routeur | CSR1000V et 1921.

Pour comparer avec le XML, on va reprendre | la sortie de nos deux routeurs en XML :

Si on regarde bien les deux formats, on peut voir qu’en XML, | nous avons 2 balises.

1 pour chaque routeur.

Alors qu’en JSON, | il n’ya plus qu’un seul objet « routeur », qui regroupe les 2 routeurs.

YAML (Yet Another Markup Language)

.

| Passons maintenant au dernier langage qui est le YAML.

La traduction de YAML en français indique que ce n’est pas un langage de balise, contrairement à XML.

YAML est un langage permettant de représenter des données structurées, comme le ferait XML par exemple, mais de manière plus naturelle et moins verbeuse.

| YAML est un surensemble de JSON.

Ce qui signifie qu’un analyseur YAML comprend JSON, mais pas nécessairement l’inverse.

.

Et le YAML est plus agréable à regarder que l’XML ou le JSON.

Dans le YAML :

  •  | Les valeurs sont séparées par « : » (deux-points).
  •  | Les listes commencent par un trait d’union (-).
  •  | Et il est possible d’ajouter des commentaires avec un #.

Les fichiers YAML sont souvent utilisés pour gérer la configuration, car ils sont faciles à lire et les commentaires sont très utiles.

| Et voici la comparaison entre les différents langages.

Le YAML est tout de même plus facile à lire, car il ne contient pas les virgules et crochets du JSON…

.

Résultat de recherche d'images pour "Visual Studio Code"

Lorsque l’on travaille avec des fichiers XML, JSON ou YAML, | l’idéal est d’utiliser un éditeur de texte pour se simplifier la vie, et avoir une meilleure visualisation.

Par exemple le logiciel « Visual Studio Code » est idéal pour ce type de fichier. |

Quiz

.

Question 1

Quel est le langage qui s’oriente sur des balises et très proche du HTML ?

Le XML (Extensible Markup Language)
Le JSON (JavaScript Object Notation)
Le YAML (Yet Another Markup Language)

.

Question 2

Lorsque l’on travaille avec des fichiers XML, JSON ou YAML, | l’idéal est d’utiliser un éditeur de texte pour se simplifier la vie, et avoir une meilleure visualisation ?

Vrai
Faux

Par exemple le logiciel « Visual Studio Code » est idéal pour ce type de fichier. |

.

Question 3

Quel langage permet de représenter des données structurées, comme le ferait XML par exemple, mais de manière plus naturelle et moins verbeuse ?

Le XML (Extensible Markup Language)
Le JSON (JavaScript Object Notation)
Le YAML (Yet Another Markup Language)

YAML est un sur ensemble de JSON.

.

Question 4

Dans le YAML, les valeurs sont séparées par ?

« : » (deux-points)
trait d’union (-)
des « # »

Les fichiers YAML sont souvent utilisés pour gérer la configuration, car ils sont faciles à lire et les commentaires sont très utiles.

.

Question 5

Quel est le langage qui stocke les informations dans des paires de « clé-valeur » et utilise des objets pour son format ?

Le XML (Extensible Markup Language)
Le JSON (JavaScript Object Notation)
Le YAML (Yet Another Markup Language)

Il est plus facile à lire que le XML, et utilise moins de ressource.

.

Suivez le parcours CCNA sur le site Formip

Retrouver de nombreuses vidéos de cours sur la chaine Youtube Formip

📘Guide IT💻+ 1 cours gratuit sur le réseau informatique

La Voie Express vers ses objectifs professionnels